• Accueil
  • > Recherche : modele lettre nicolas sarkozy

Résultat pour la recherche 'modele lettre nicolas sarkozy'

Lillisation de la société : Normale Sup’ ou le simulacre de la pensée politique

 

Institut français d'Athènes

Institut français d’Athènes

L’une des caractéristiques majeures de la Lillisation de la société, c’est le simulacre de la pensée politique ou pour être plus juste, c’est le simulacre de la pensée politique démocratique et «de gauche». Certes, il y a chez les aubrystes et consorts un véritable souci de faire des concessions au peuple, mais ces concessions sont pensées dans un esprit paternaliste et clientéliste. La posture implique un formidable mépris pour le peuple qu’on manipule et qu’on trompe «pour son bien», un bien qui s’avère très vite profitable surtout à l’élite qui en fait la promotion.

Parmi cette élite, Normale Supérieure est le moteur à penser – et hélas trop souvent à ne pas penser – de référence. Toujours avec un projet éventuel d’intervention, je me suis rendue fin janvier à l’Institut français d’Athènes qui invite de nombreux normaliens à présenter la pensée et la culture contemporaines françaises aux Grecs à l’occasion de conférences qui réunissent le gratin de la société athénienne. Ce soir-là, Jacques Rancière, philosophe, dissertait sur la Pensée du présent et a proposé un discours consensuel tissé de notions à la mode, effleurées d’un air entendu, et d’une vague problématique opposant le temps subi au temps construit de la causalité, présentées dans la continuité des mouvements sociaux contemporains.

L’héritage marxiste qui a fait la gloire des penseurs français du XXième siècle demeure une référence et un alibi à ceux qui vivent encore dans l’ombre de Sartre, Beauvoir ou Althusser. Mais l’esprit de révolte et de combat s’en est tant évaporé qu’il n’en reste plus aujourd’hui que l’ombre d’un souvenir. La philosophie de Jacques Rancière m’a fait l’effet d’une compote aseptisée pour intellectuels séniles et rentiers. En réalité, Monsieur Rancière faisait le service après-vente de la révolution avortée sur commande de Stéphane Hessel et de ses Indignés en vantant les bons souvenirs et l’espoir d’un prochain soulèvement dans trente ans. Et l’on découvre que ce sont ceux-là mêmes qui ont fait rêver la jeunesse avec l’idée de révolution qui ont préparé son échec. Car la Révolution, c’est bien mais pas trop !

Abrutie par les banalités alignées les unes après les autres comme un collier de nouilles pour la fête des Mères, j’ai commencé par en vouloir au public de ne pas se mettre en colère, avant de réaliser que j’étais comme eux, écœurée par la tonalité douceâtre mais pas naïve du conférencier. Je suis partie sans intervenir.

Autres articles à consulter :

Et toc ! De Roosevelt en Nouvelle Donne, l’ « extrême-gauche » catholique et américaine  sort du bois… – 30/11/2013 : Lecture de l’actualité du Parti socialiste.

Seconde offensive catholique et américaine : la Renaissance selon Martine Aubry – 02/12/2013 : Enchaînement logique ou comment  avoir raison peut vous donner envie de pleurer… et la rage de poursuivre le combat.

Samedi 15 février 2014, Grand-messe pour la Renaissance de Martine Aubry - 14/02/2014 : Jusqu’où cette femme poussera-t-elle les mensonges et le harcèlement ?

Ifa Conférence sur le Présent

Ifa Conférence sur le Présent

Les commentaires de ces derniers jours, en vrac, alors que je vais de plus en plus mal, sans ressources et sans réponses aux démarches entreprises.

Commentaires mis en ligne le 18/02/2014 :

Posez vos questions à Eric Woerth invité de #DirectPolitique (Par 20minutes.fr  | 20minutes.fr – il y a 12 minutes)

VIDEO – Il y répondra dans l’émission diffusée en direct mardi 18 février à 11h, en partenariat avec linternaute.com et Ouest-France…

L’ancien ministre de Nicolas Sarkozy Eric Woerth sera l’invité de #DirectPolitique sur Linternaute.com, Ouest-France et 20 Minutes le mardi 18 février à 11 heures.

ClairSeg • il y a une seconde

Seriez-vous prêt à dénoncer le scandale qui a privé Claire Seguin, l’enfarineuse de François Hollande, de tous ses droits humains les plus fondamentaux, alors qu’elle se trouve en situation de détresse en Grèce, à Athènes ? Claire Seguin Un Micro sous votre oreiller

De plus en plus de femmes seules à la rue : « En temps de crise, elles sont les premières victimes » (Rue89 – il y a 1 heure 9 minutes)

En période hivernale, ils sont nombreux à composer le 115, numéro d’urgence du Samu social. « Ils », ce sont ces personnes en détresse, souvent des familles.  […] Selon Florent Guéguen, directeur général de la Fédération nationale des associations d’accueil et de réinsertion sociale (Fnars, voir encadré), la raison de cette augmentation de demandes féminines réside dans la conjonction de plusieurs facteurs :  »Il n’y a pas d’explication scientifique à ce stade, car c’est une comparaison de mois en mois. Mais on peut préjuger que beaucoup de ces demandes viennent de femmes seules, sans emploi, à faible qualification et en phase de décohabitation, parfois suite à une rupture.

ClairSeg • il y a une seconde

On peut aussi être bac + 8 (en réalité + 11 = Doctorat & Licence en second cursus) et être jetée à la rue par la société, avec le coup de pouce d’un maire socialiste (d’extrême-gauche) comme celui de Lille et la complicité des organismes sociaux, sans même en savoir la raison. Si on pose une question, on est une ordure “Qui devrait savoir !” Pas de Samu social pour moi ! Claire Seguin (Qui n’en peut plus) Un Micro sous votre oreiller

Commentaires mis en ligne le 19/02/2014 :

François Hollande l’enfumeur : ce sont les socialistes qui en parlent le mieux (Par Serge Federbusch | Atlantico.fr – il y a 1 heure 2 minutes)

Les Français auraient dû prêter plus d’attention à toutes les mises en garde acerbes proférées à l’époque par les poids lourds du Parti socialiste à propos de l’actuel président de la République : elles se sont pour la plupart vérifiées.

ClairSeg • il y a une seconde

C’est oublier aussi le splendide enfarinage de l’enfumeur, que personne n’a voulu prendre en considération… Claire Seguin (Qui n’en peut plus) Un Micro sous votre oreiller

2017: Valls et Montebourg à la manœuvre (Par LEXPRESS.fr | L’Express.fr – il y a 4 heures)

La question n’est plus taboue à gauche: François Hollande sera-t-il en mesure de se représenter en 2017 ? Du coup, les grandes manœuvres ont commencé. Où l’on voit Manuel Valls et Arnaud Montebourg, les deux poids lourds du gouvernement ­ et concurrents, ­ unir leurs forces. Officiellement, bien sûr, pour aider le président…

ClairSeg • il y a une seconde

Comme beaucoup de Français, j’aurais besoin qu’on accorde un peu d’attention à mes problèmes immédiats, qui sont dramatiques : voir tous les jours des articles sur les ambitions pour 2017 de politiciens irresponsables, alors que les drames de 2014 les laissent indifférents, c’est tout simplement révoltant. Claire Seguin (Qui n’en peut plus) Un Micro sous votre oreiller

Stop à l’obsession Sarkozy ! (Le Point.fr – Publié le 19/02/2014 à 06:49 - Modifié le 19/02/2014 à 09:10)

À écouter les socialistes, la mission première de ce quinquennat n’est pas de redresser le pays mais de réparer les bêtises de leur prédécesseur.

ClairSeg • Un peu de mémoire ne fait pas de mal

Dénoncer Sarkozy pour cacher que le navire prend l’eau de partout, c’est une facilité assez déplorable de la gauche. Mais rêver à un retour de Sarkozy en espérant un sauvetage, c’est vraiment faire preuve d’un manque de projets et d’ambitions inquiétant. Un peu de mémoire ne fait pas de mal lorsqu’il s’agit de se prémunir contre un homme qui a déçu trop d’attentes.  Claire Seguin Un Micro sous votre oreiller

Commentaire mis en ligne le 20/02/2014 :

Cyberdéfense : Ayrault relocalise la messagerie des Français (Le Point.fr – Publié le 20/02/2014 à 16:36)

Le Premier ministre a dévoilé des mesures d’urgence pour la cybersécurité, avec parfois une certaine naïveté. Où l’on découvre l’ampleur de notre retard…

ClairSeg • Hypocrisie

Les messageries sont surveillées, qu’elles soient françaises ou pas, dès que l’Etat ou la police l’estiment utile (pour eux), en dehors de toute législation. Ces effets d’annonce ne servent qu’à tromper les citoyens et leur faire croire qu’une possibilité de liberté existerait encore. Il n’y en a aucune, à moins peut-être d’être soi-même ingénieur en informatique et suréquipé, ce qui touche peu de personnes… Claire Seguin Un Micro sous votre oreiller

 

Porte de l'Institut français d'Athènes

Porte de l’Institut français d’Athènes

Commentaires mis en ligne le 21 février 2014 :

Montebourg confirme la « renaissance » d’une compagnie nationale des mines (LeMonde.fr – il y a 4 heures) sur Yahoo et Libération.)

Le ministre du redressement productif, Arnaud Montebourg, confirme, vendredi 21 février dans un entretien au Parisien, la « renaissance » d’une « Compagnie nationale des mines de France » (CMF). […]Et de conclure : « Le colbertisme est de retour et c’est un bien. »

ClairSeg  •  il y a 2 minutes 28 secondes

Le choix des termes pour annoncer la création de cette entreprise nationale me laisse pantoise : le Parti socialiste ne se cache plus et laisse libre cours à son inspiration monarchiste, aristocratique, passéiste : après la “Renaissance” d’Aubry lancée à Orléans le week-end dernier, le colbertisme de Montebourg : « Le colbertisme est de retour et c’est un bien. » J’ai peur que Monsieur Hollande ne soit ridicule en Roi Soleil ! Claire Seguin Un Micro sous votre oreiller

Delanoë craint « l’impopularité de l’exécutif national » pour Anne Hidalgo #mun75000 (Par AFP | AFP – il y a 4 heures)

Le maire (PS) de Paris, Bertrand Delanoë, a dit vendredi redouter que « l’impopularité de l’exécutif national » puisse coûter des voix à Anne Hidalgo, candidate du PS à sa succession, dont « une majorité de Parisiens souhaite la victoire » selon lui. 

ClairSeg • il y a une seconde

Ce que je redoute, c’est Anne Hidalgo pour Paris, si son équipe est sur le modèle aubryste à Lille, une ville que j’ai vu sombrer dans la déshumanisation collective. Claire Seguin Un Micro sous votre oreiller

Quand Juppé conseille à Sarkozy de renouveler «son stock d’idées» (Par Galiero, Emmanuel | LeFigaro.fr – il y a 11 heures)

Dans un entretien accordé au journal Les Inrockuptibles , Alain Juppé estime que l’ancien président de la République «meurt d’envie de retourner à la vie politique». Avant d’ajouter : «On n’est plus en 2007, la France a changé, le monde a changé».

ClairSeg • il y a une seconde

On n’en peut plus de Sarkozy ! Il devrait plutôt arrêter la politique une fois pour toute ! Claire Seguin Un Micro sous votre oreiller

Commentaire mis en ligne le 22 février 2014 :

150 personnalités du monde de la culture écrivent à François Hollande (Par AFP | AFP – il y a 15 heures)

Plus de 150 personnalités du monde de la culture ont signé une lettre à l’initiative de l’ancien ministre communiste Jack Ralite, exprimant leur « vive inquiétude » et lui demandant de « maintenir et de développer la politique culturelle ».

ClairSeg • il y a une seconde

Maintenant que Claire Seguin a été bien dépecée et qu’ils sont allés jusqu’à l’os, ce que réclament en réalité les cultureux au Parti socialiste, la Jaoui en tête, c’est une nouvelle Petite Française à vampiriser, écouter, salir, manipuler, observer, disséquer, piller, détruire… pour faire à nouveau des films, des chansons, des romans, des spectacles. Au bout du compte, la prédation a été si satisfaisante, qu’ils remettraient bien le couvert. C’est ce qu’ils appellent «avoir le goût des autres». Claire Seguin Un Micro sous votre oreiller

Cale sèche en Attique

 

Cale sèche en Attique

Cale sèche en Attique

Dimanche le temps était si rayonnant que je suis partie sur la côte. C’est une étrange impression que de me confronter aux paysages resplendissants de l’Attique alors que mon combat m’oblige à me colleter avec la noirceur des années lilloises pour tenter de les exorciser. Initiée à l’Antiquité grecque au lycée par un professeur de Lettres qui nous avait fait lire Iphigénie, j’avais affirmé ma préférence pour la fraîcheur et la simplicité d’Euripide alors que cette normalienne imbue de sa culture appréciait les versions modernes des tragédies grecques. J’ai passé hier une partie de l’après-midi assise sur une plage de galets, face à une crique magnifique, à me remémorer les premières années de ma jeunesse où ce nord, dont ma mère aimait à vanter la chaleur humaine, a fait intrusion dans ma vie pour y tracer un chemin de fiel.

 

Les socialistes crient à la calomnie à la lecture de mes textes. C’est du moins ce que les ingérences dans l’administration du blog laissent penser lors des mises en ligne, car de véritable dialogue il n’y a jamais. Je sais bien que mes adversaires ne sont pas tous de gauche, que la droite, sinon l’extrême-droite, ont repris le relais des attaques et des persécutions quotidiennes. Mais je n’ai aucun doute quant à l’origine des provocations et des manipulations qui année après année ont allumé la mèche de chaque foyer de haine. Du clan des Charentais au bastion socialiste du Nord, les liens sont anciens et compromettent Martine Aubry même si elle n’est arrivée que beaucoup plus tard à Lille. Celle-ci n’est cependant que la figure de proue d’un petit noyau masculin que je cherche encore à identifier avec précision.

 

Mes découvertes récentes m’obligent à une relecture du passé à travers le prisme de l’influence nordiste. Je donnerai quatre exemples. Les trois premiers datent de mes années d’études à Bordeaux et confortent l’idée d’une intervention lilloise. Le quatrième, très récent, vécu à Lille, est axé sur l’exemplification des méthodes et du cynisme des socialistes qui interviennent dans ma vie privée pour induire des réactions dans ma vie publique. Je suis convaincue que ma mise à mort a été décidée dès l’adolescence.

 

De Saintes à Lille, mes amours de jeunesse.

 

Rivages escarpés

Rivages escarpés

♦ Belgique (1984)

 

J’ai déjà raconté comment, l’été de mes dix-huit ans, j’avais gagné une bourse de voyage pour aller étudier la peinture flamande en Belgique et comment une fois la bourse décrochée, tout le monde m’était tombé sur le dos, à commencer par mes parents et mes voisins qui m’avaient trouvé en Belgique, sans que je ne réclame rien, et bien contre mon gré, un « point de chute » dans une famille de Wallons socialistes.

 

Ce que je n’ai pas raconté, c’est que cet été-là, je me suis retrouvée partout dans le rôle de l’« emmerdeuse » qui refuse de sortir, de s’amuser, d’aller danser et surtout de coucher avec Alphonse… Cet après-midi, Alphonse sera là ! Ce week-end, nous allons partir en excursion avec Alphonse ! Il ne te plaît pas Alphonse ? Non, Alphonse ne me plaisait pas. Alphonse ne s’appelait pas Alphonse.

 

A la fin du séjour, alors que j’avais cru échapper enfin à tant de sollicitudes intempestives, et retrouver ma liberté en Flandres, la famille wallonne m’a imposé un second foyer d’accueil, chez de jeunes militants socialistes trentenaires qui, ma valise à peine posée, m’ont emmenée danser l’après-midi même, en me propulsant dans la surprise party d’une sœur où j’allais pouvoir rencontrer « des jeunes ». J’ai bien compris qu’il s’agissait aussi de garçons. Je suis restée une heure assise sur un banc, tétanisée par le désespoir. J’étais venue en Flandres pour étudier la peinture flamande, pas pour courir les raouts avec des inconnus. Au bout d’une heure, prenant conscience de l’état dans lequel je me trouvais, le jeune couple a jugé préférable de me ramener à Bruges. Les militants socialistes belges ne sont pas très portés sur la peinture flamande.

 

♦ Allemagne (1985)

 

J’ai connu mon premier garçon l’été suivant, sans amour et là-aussi par une forme de désespoir. Au début de l’été, j’en ai eu tellement « marre de tout », que par une réaction inverse, j’ai eu envie de m’amuser, et surtout de faire comme les autres… J’ai connu le goujat italien qui m’a dépucelée dans un groupe de Françaises que je côtoyais à l’Université de Fribourg, où je suivais des cours d’allemand. J’étais du genre à aimer les vacances studieuses. Cet Italien du Veneto avait dans le groupe une camarade française, qui s’appelait Laure et qui se vantait d’un père architecte ayant travaillé à la cour princière du Maroc. L’été suivant, le goujat et la Française se sont retrouvés quelques jours à Nice. Ils m’ont invitée. Je n’y suis pas allée.

 

J’avais toujours pensé l’aventure comme une parenthèse dans ma vie, jusqu’à ce que je sois amenée à réévaluer le rôle de Laure, un prénom maudit, dans ma propre vie. Ces derniers mois, j’ai même tenté de retrouver la jeune femme, qui doit avoir aujourd’hui mon âge, et dont je ne connaissais pourtant que le prénom. Un faisceau de présomptions m’avaient incitée à imaginer que je la trouverais peut-être dans l’entourage familial de Jean-Louis Brochen. Je n’ai bien sûr réussi à trouver personne, bien que je reste convaincue que la tâche ne soit pas insurmontable. Mon échec n’invalide pas non plus mon hypothèse.

 

♦ Bordelais (1988)

 

L’amant dont je ne me suis pas remise, c’est le suivant, Lucien, que j’ai rencontré à Bordeaux trois ans plus tard. Après le goujat, j’ai rencontré le salaud. Lucien était un grand échalas qui se forçait au lit et qui humiliait, salissait, culpabilisait ensuite avec des mots. Etudiant à Sciences Po, il était arrogant et « de gauche », entouré en guise d’amis d’une petite cour de fils de notables dont la suffisance le disputait à la médiocrité. Je n’avais jamais autant entendu parler de psychanalyse avant de le rencontrer.

 

Nous ne sommes pas restés longtemps ensemble. Il m’avait fait une cour pressante, presqu’intrusive, mais il s’est mis ensuite à prétendre que c’était moi qui l’avais séduit. Il affichait son insatisfaction avec moi mais il a fallu que ce soit moi qui le quitte. Et il a fallu que j’insiste. Lorsque je lui ai annoncé la fin de notre relation, il a tout tenté pour me faire changer d’avis, y compris de maintenir une relation amicale. Je l’ai sommé de venir reprendre les quelques disques qu’il avait laissés chez moi, et surtout un « cadeau » qu’il m’avait fait, et de disparaitre.

 

Je n’avais pas donné de raison à la rupture. Lors de notre dernière rencontre, il a voulu discuter à nouveau pour me faire changer d’avis. Alors, tout à coup, je me suis mise à lui expliquer les humiliations qu’il m’avait fait endurer. Ou plutôt j’ai commencé à les lui expliquer. A peine les premiers mots prononcés, le fier-à-bras qui avait des avis sur tout et donnait des conseils d’un ton péremptoire n’a plus été qu’une lavette émasculée qui a pris la tangente la queue entre les jambes, avec une lâcheté dont je n’oublierai jamais le spectacle. Je n’ai pas pu finir ma phrase. C’est l’héroïsme des jeunes gens donneurs de leçons « gauchistes », grandes gueules mais pleurnicheurs, veules et lâches dès qu’on leur réclame de se justifier sur leur comportement…

 

Lucien ne s’appelait pas Lucien. Mais il était bien Lillois, fils d’une institutrice socialiste et catholique.

 

Je ne comprenais pas à l’époque ce qui se passait. Seule par tristesse de ne pas rencontrer l’ami dont je rêvais mais aussi par prudence, j’ai été, dès la fin de l’adolescence, très sollicitée, en particulier dans mon réseau familial. Mais il y avait toujours quelque chose d’étrange dans la façon dont ces garçons me faisaient la cour. Après Lucien, j’ai décidé de quitter Bordeaux et d’entamer une psychothérapie. Je ne me concevais pas comme névrosée mais s’il y avait un problème, il fallait trouver quelqu’un pour m’aider à le résoudre.

 

Au cœur de la capitale nordiste, la découverte des manipulations socialistes.

 

Ile grecque

Ile grecque

Je ne donnerai qu’un seul exemple, parmi bien d’autres, vécu dans le taudis de la rue de Châteaudun, des tentatives et des manipulations constantes et bien « socialistes » dont je fais l’objet.

 

Les derniers temps où j’ai vécu rue de Châteaudun, un jeune couple, ami du propriétaire, s’est installé au rez-de-chaussée. Les jeunes gens se sont montrés très « bienveillants » avec moi, alors que j’étais en conflit ouvert avec la maisonnée. J’ai adopté une attitude du « no comment » lorsqu’ils m’abordaient. Je n’avais rien à leur dire. Quelques mois plus tard, agressée dans le métro, j’ai soupçonné le jeune homme d’avoir été l’instigateur de l’agression et je suis allée lui poser des questions. Il ignorait tout de l’affaire. Jeunes mariés, le couple affichait une complicité totale. Mon animosité s’est renforcée. Ils sont restés insensibles.

 

Un jour que je sortais, je me suis retrouvée nez à nez dans le hall d’entrée avec ce jeune homme dans une tenue d’autant plus ahurissante que la configuration des lieux excluait toute possibilité de rencontre fortuite : trois étages depuis ma soupente au rez-de-chaussée, un escalier en bois bruyant, des cloisons en papier… Même surpris, ce qui paraît inconcevable, la réaction naturelle du jeune homme aurait dû être un retrait pour me laisser passer. Il m’a coupé la route, aller retour, pour se rendre à la poubelle commune. Mais que pouvait-il penser ? Je lisais dans ses yeux la haine. Il savait les soupçons que je portais contre lui, sa femme, sa famille… de me harceler. Et en plus il n’était pas favorisé par la nature.

 

Affichant une surcharge pondérale préoccupante pour son jeune âge, potelé comme un Bibendum Michelin, avouant déjà un début de bedaine, il était ce jour-là ficelé comme un saucisson dans un petit coordonné moule-fesses Marcel-Boxer qui m’a laissée pantoise. Il est certain qu’on ne peut pas parler à propos de l’incident de ces « invectives haineuses » dont je me plains. Mais la vulgarité du comportement, le mépris qu’il impliquait pour moi, la férocité qui l’accompagnait, m’ont fait l’effet d’un coup de poing dans la figure plus brutal qu’une bordée d’injures.

 

Que faire face à l’insulte ? On ne peut rien faire contre ces jeunes gens : fils de notables et de médecins, catholiques pratiquants, proches de la nomenklatura socialiste nationale, dotés d’un nombre de frères et sœurs comme seules les familles religieuses savent encore en produire, et qui ont tous le même profil, ils sont impliqués dans le panel complet des ONG, des plus catholiques aux défenseurs des Droits de l’Homme, qui leur accorderont toujours leur soutien. Et à l’occasion, avec tact, ils informent la police, ce qui leur assure d’autres appuis. Ils s’autoproclament «les Bons». Ils sont «Ceux qui savent mieux que les autres ce qui est bien ou mal». Ils resteront pour moi l’incarnation absolue de la véritable dépravation morale contemporaine.

 

Martine Aubry et la notion de « Care ».

 

Sounion

Sounion

Les prétentions de Martine Aubry-Brochen à faire de la politique en avançant des notions de «Care», en appelant à un Etat « bienveillant », qui ne laisse personne sur le côté, qui soit un modèle démocratique, sont intolérables à la femme détruite que je suis. Ma vie aura été l’exemple majeur de l’hypocrisie d’intellectuels qui se placent au niveau de la logorrhée bien-pensante mais n’ont aucune empathie, aucun respect, aucune volonté profonde de venir en aide à un peuple dont ils s’estiment pourtant en droit de décider du sort, jusqu’à s’accorder un droit de vie et de mort sur certains d’entre eux.

 

Le sacrifice d’un seul présage du sacrifice accepté de beaucoup d’autres par des séides imbus de leur idéal. Leurs méthodes comme leurs roueries révèlent un sentiment de supériorité indécent chez des gens qui s’octroient la mission de décider pour les autres et dont l’hypocrisie est assumée au point d’être  justifiée auprès de leurs militants. Le socialisme n’a plus rien à voir avec leurs pratiques, comme le trahit bien la prétention en miroir de Nicolas Sarkozy à les récupérer et à se les attribuer en cherchant à se redéfinir comme «Président protecteur». Les bonnes œuvres sociales promises ne sont que l’émanation calculatrice d’un désir d’apaisement du peuple pour mieux l’asservir, au nom d’un impérialisme catholique et chrétien.

 

Mes tentatives pour démonter la machine infernale se heurtent à des accusations de mauvaise foi et donnent des armes à mes adversaires. Je ne citerai qu’une œuvre cinématographique contemporaine pour illustrer l’évolution de mes sentiments sans chercher à les décrire, le film de George Cukor, Gaslight (1944). Le parcours de l’héroïne, incarnée par Ingrid Bergman, ne peut être assimilé au mien, mais son vécu intime est très proche de la souffrance qu’a été toute ma vie, et contre laquelle je dois encore chercher à me défendre, dans la solitude la plus complète.

 

Articles en relation avec l’évolution politique des Aubrystes :

Et toc ! De Roosevelt en Nouvelle Donne, l’ « extrême-gauche » catholique et américaine  sort du bois… – 30/11/2013 : Lecture de l’actualité du Parti socialiste.

Seconde offensive catholique et américaine : la Renaissance selon Martine Aubry – 02/12/2013 : Enchaînement logique ou comment  avoir raison peut vous donner envie de pleurer… et la rage de poursuivre le combat.

 Revue de presse des articles sur Martine Aubry que j’ai commentés :

Revue de presse des articles commentés de Martine Aubry

Pas de fumée sans feu.

Pas de fumée sans feu.

Commentaires mis en ligne le 16 février 2014 :

Surtout, ne dites pas que Martine Aubry s’échauffe pour Matignon (Rue89 – il y a 13 heures)

Consigne a été donnée aux participants de « chercher des idées neuves, stimulantes, concrètes, pas nécessairement consensuelles ». La phrase est soulignée dans le programme de l’événement. On a du mal à ne pas voir, dans ces trois derniers mots, une taquinerie à destination du gouvernement. 

ClairSeg • il y a une seconde

La photographie est mensongère. Martine Aubry n’est pas le genre de femme qui tire en vous regardant droit dans les yeux après sommation : “Think and do!” Elle est adepte du croche-pied en douce et fait semblant de ne pas vous connaître lorsque vous l’interpellez en public ! Claire Seguin Un Micro sous votre oreiller

ClairSeg • il y a une seconde

Et si elle tire, c’est planquée derrière un groupe en prétendant : “Non, je ne critiquerai pas le PS ! Non, je ne veux pas être Premier ministre ! Claire Seguin Un Micro sous votre oreiller

Une eurodéputée quitte le PS pour Nouvelle Donne (Par Libération.fr | Liberation.fr – sam. 15 févr. 2014)

Dans une lettre révélée par Libération, Françoise Castex, proche d’Henri Emmanuelli, parle d’«espoirs déçus» et rejoint la nouvelle formation de Pierre Larrouturou pour les européennes

ClairSeg • il y a une seconde

Une fois encore, tir groupé : lorsque l’on parle de l’association Renaissance de Martine Aubry, on annonce un ralliement à Nouvelle Donne : mais ils ne sont pas plus socialistes que le parti qu’ils quittent ou qu’ils critiquent. Ils modulent différemment le mensonge politique, c’est tout. Claire Seguin Un Micro sous votre oreiller

Sommaire

Pages

Claire Seguin : Présentation de l’auteur du blog.

Contact : Proposition d’aide à l’auteur du blog et mode de contact avec elle.

English : « A microphone under your pillow », résumé du blog et lien pour atteindre la vidéo Youtube en anglais.

Lettre à N. Sarkozy : Copie de la Lettre ouverte adressée au Président de la République française, avec un historique relatant sa rédaction.

Modèle : Lettre modèle au Président de la République et au Procureur du Tribunal de Grande Instance de Lille.

Plaintes : Présentation de la Liste des plaintes adressées à la Justice.

Sommaire : Plan du blog, avec une présentation des pages et des articles.

◊ ◊ ◊

Articles

Présentation du blog - 18/12/2010 : Repérages dans le blog, en tête de page de garde.

Octobre 2010

Lettre ouverte au Président de la République - 21/10/2010 : Présentation de la Lettre ouverte adressée au Président de la République française, Monsieur Nicolas Sarkozy, avec une copie de la lettre datant du 7 septembre 2010.

Avez-vous lu les Droits de l’Homme ? Ceux de la Femme sont-ils très différents ?* *Et pourtant vous riez - 23/10/2010 : Liste des Droits humains qui me sont refusés avec, en document, La Convention européenne des Droits de l’Homme.

Vous reconnaît-on dans la rue lorsque vous changez de continent ?*  *Et pourtant vous riez – 27/10/2010 : Explications sur les campagnes de diffamation organisées à  l’étranger.

Sur quelle planète mon portrait est-il diffusé : Mars, Saturne ou Pluton ? - 27/10/2010 : Récit de la Descente aux Enfers.

Novembre 2010

« Ne l’oubliez jamais : celui qui laisse se prolonger une injustice, ouvre la voie à la suivante. » Willy Brandt - 03/11/2010 : Explications sur la démarche de l’auteur du blog.

Des blagueurs à la blogueuse -18/11/2010 : Explications sur la création du blog, prise de conscience, enquête, indignation, médiatisation.

A l’ombre tutélaire de l’avantageux ministre, Monsieur Xavier Darcos - 26/11/2010 : Compte-rendu de deux ans d’enquête sur l’origine et les modes de diffusion des calomnies, avec deux documents, « Origines des calomnies » & « Fiche René Girard ».

Manipulation et intimidation - 26/11/2010 : Récit des tentatives de manipulation et d’intimidation liées à la création du blog. Elles ne se sont jamais démenties et peuvent prendre la forme d’une sollicitude hypocrite que l’on repère aux formulations stéréotypées, termes répétitifs, questions, etc.

Décembre 2010

Happy New Year - 13/12/2010 : Historique sur les enjeux du scandale avec, en document, les mails envoyés depuis Toronto, au Canada, début septembre 2009.

Justice : accordée à la tête du client ? – 13/12/2010 : Sur l’impossibilité de trouver un avocat comme d’obtenir une réponse de la Justice.

Médecine : l’accès aux soins n’est plus garanti à 100 % – 13/12/2010 : L’auteur du blog a mal aux dents depuis deux ans, et ce n’est pas faute d’avoir vu des dentistes…

Emploi : le droit au travail existe-t-il encore en France ? – 13/12/2010 : Sur l’impossibilité de trouver un emploi avec, en document, le récit de « Vendanges dans le Beaujolais » : « Avez-vous déjà rencontré un inconnu sachant mieux que vous qui vous êtes ? « .

Quotation for the Big Night - 31/12/2010 : Citation de George Orwell proposée à l’attention des anglophones, des anglophiles, et de tous les curieux.

Janvier 2011

« Langage clair » Versus « Hypocrisie » – 09/01/2011 : Sur l’absence de dialogue et sur les diffamations poursuivies sur internet par un groupe de « Jeunes gens de bonne famille », en liaison avec le cambriolage de décembre 2010 dont a été victime l’auteur du blog.

Février 2011

La colère gronde – 04/02/2011 : Sur le refus de la police d’enquêter sur le cambriolage.

Question posée au Président de la République - 09/02/2011 : A l’occasion de son allocution télévisuelle du jeudi 10 février 2011 sur Tf1.

Jeu collectif sur Tf1 : Questions sans réponses… - 11/02/2011 : Sur l’absence de réponse du Président de la République.

La misère de certains citoyens ne bouleverse pas Monsieur Sarkozy… - 12/02/2011 : Sur la misère dans laquelle vit l’auteur du blog.

Indignation - 22/02/2011 : Sur le refus opposé par le Tribunal de Grande Instance de Lille de prendre en compte les plaintes déposées par l’auteur du blog, au moment-même où celle-ci fournit des preuves attestant ses déclarations.

Mars 2011

« Une exécution publique » – 04/03/2011 : Sur la préméditation de longue date de l’ »Exécution publique » infligée à l’auteur du blog, avec une petite bibliographie sélective et de nombreuses fiches de lecture, en liaison avec le Salon du Livre qui s’est tenu à Paris du 25 au 28 février 2011.

Tenir le loup par les oreilles - 25/03/2011 : Réflexion de l’auteur du blog sur la situation délicate dans laquelle elle se trouve, et sur la question du « bouc émissaire » dans la politique française.

Avril 2011

Psychanalyse sauvage - 05/04/2011 : L’alibi de la psychanalyse dans les attaques lancées contre l’auteur du blog par ses adversaires.

Respect ? - 09/04/2011 : Contribution de l’auteur du blog aux Rencontres de Rennes, qui se réunissent du 13 au 15 avril 2011 autour du thème de réflexion : « Respect ! Un nouveau contrat social. Ouvrons le débat », sur le site Forum Libération.

Phallocrates ET misogynes - 11/04/2011 : Sur la question de la misogynie dans les attaques lancées contre l’auteur du blog, avec un jeu-test : « Testez votre sensibilité féministe… ».

Un dimanche à la campagne - 19/04/2011 : Sur la surveillance continuelle dont l’auteur fait l’objet, avec un exemple concret de tentative de manipulation et de misogynie au quotidien.

Mai 2011

Vidéo sur Youtube - 01/05/2011 : Mise en ligne d’une vidéo sur Youtube en français et en anglais, avec le lien pour y accéder.

Festival de Cannes (11-22 mai 2011) – 11/05/2011 : Lettre ouverte adressée aux Présidents de jury et Jurés du Festival de Cannes, avec un document de clôture « Palmarès & Presse ».

Juin 2011

La vie comme elle va - 04/06/2011 : Sur le combat au quotidien, entre manifestations des Indignés et GayPride.

M comme Musique - 21/06/2011 : Premier bilan sur plusieurs mois de combat et tristesse d’ignorer toujours la teneur exacte des accusations lancées contre l’auteur du blog.

Juillet 2011

Big Brother is watching me - 01/07/2011 : Protestation contre la persistance des atteintes à la vie privée.

Théâtre du silence - 19/07/2011 : Silence des interlocuteurs sollicités, que ce soit ceux qui représentent les Droits de l’Homme ou ceux qui symbolisent l’intelligentzia, réunis en juillet au Festival d’Avignon.

Août 2011

Hallali au cœur de l’été - 13/08/2011 : Recrudescence du harcèlement depuis le début de l’été.

Une vie à l’Encan de La Rochelle - 22/08/2011 : Apostrophe lancée au parti socialiste pour son université d’été à La Rochelle, du 26 au 28 août 2011.

Les Droits de l’Homme à l’Honneur ? – 26/08/2011 : Question posée aux militants du Parti socialiste

Message à la presse - 27/08/2011 : Information sur les journaux contactés à l’occasion de l’Université d’été des socialistes à La Rochelle.

Septembre 2011

« J’ai mal aux dents » – 02/09/2011 : L’auteur du blog a mal aux dents.

Orage sur la braderie - 04/09/2011 : Bilan météorologique de la braderie.

Un an - 07/09/2011 : Courrier adressé au Président de la République française pour la date anniversaire de la lettre ouverte restée sans réponse.

Du boulot - 15/09/2011 : Revendication du droit à travailler dans des conditions de respect et message adressé à Monsieur le Président de la République.

Statue de la Liberté - 22/09/2011 : Ultime appel lancé à Monsieur le Président de la République à l’occasion de son discours pour les 125 ans de la Statue de la Liberté à New-York.

Octobre 2011

Faites l’autruche ! - 09/10/2011 : Information sur les noyés de la Deûle. 

Ma boule de cristal - 16/10/2011 : L’argent est le nerf de la guerre.

Rodomontades chez l’adversaire - 20/10/2011 : Exaspération de l’auteur du blog devant la lâcheté des provocations de l’adversaire.

Logement indécent - 29/10/2011 : Misère et harcèlement au quotidien.

Novembre 2011

Le choix des armes - 06/11/2011 : Que faire ?

Prison virtuelle mais effective - 13/11/2011 : Rien n’a changé.

Aucun syndrome de Stockholm - 23/11/2011 : L’absence d’empathie éprouvée par l’auteur du blog pour les personnes qui l’assignent à résidence à Lille revendiquée comme signe de santé mentale.

Cour européenne des Droits de l’Homme - 24/11/2011 : Plainte déclarée irrecevable.

Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes - 25/11/2011 : Harcèlement et déni de justice dont l’auteur du blog est victime considérés comme violences faites à une femme.

Décembre 2011

Protestation : Colloque « Femmes » à Bobigny - 04/12/2011 : Protestation contre le déni de justice dont je suis victime auprès du Ministère de la Justice et des Libertés.

Protestation : Théâtre du Rond-Point à Paris - 05/12/2011 : Protestation contre les calomnies répétées des milieux littéraires.

Protestation : Festival « Scoop » à Lille - 06/12/2011 : Protestation contre le silence de la presse et des journalistes.

Protestation : Lecture Darrieussecq à Orléans - 10/12/2011 : Protestation contre toute œuvre littéraire vampirisant la vie d’autrui.

Protestation : Insulte raciste à la bibliothèque de Lille  - 10/12/2011 : Protestation contre l’absence de soutien du personnel de la bibliothèque en présence d’insultes racistes.

Protestation : Martine Aubry sur France Inter à Lille - 15/12/2011 : Protestation auprès de Martine Aubry contre le déni de Justice dont je suis victime à Lille.

Protestation : Lettre ouverte à Madame Martine Aubry, Maire de Lille et Première secrétaire du Parti socialiste - 19/12/2011 : Protestation auprès de Martine Aubry contre ma situation dans sa ville et contre son attitude lors de l’émission de France Inter où elle a prétendu ne pas me connaître.

Protestation : Monsieur Nicolas Sarkozy, Président de la République, à Vitry-sur-Seine - 22/12/2011 : Tentative de protestation, à quelques jours du Réveillon de Noël, auprès du Président de la République.

Protestation : Meilleurs Vœux 2012 à tous les Français - 31/12/2011 : Vœux pour la nouvelle année.

Janvier 2012

Protestation : Le monde éducatif dans le Poitou-Charentes - 05/01/2012 : Protestation contre la complicité du Président de la République et du corps enseignant.

De Gandrange à Metz : parcours du combattant - 18/01/2012 : Demande de réponse présentée en tête à tête à Martine Aubry.

De Lille à Paris : contre-offensive dans la capitale - 21/01/2012 : Appel à la justice.

Assaut de Pierre Mauroy à l’Opéra de Lille - 30/01/2012 : Apostrophe de Pierre Mauroy à l’Opéra de Lille, à l’occasion de la célébration de sa fin de carrière.

Vu à la télé - 30/01/2012 : Commentaire censuré par le site de Tf1 quelques heures avant l’intervention télévisuelle du Président de la République.

Février 2012

La complainte de la mal-logée – 01/02/2012 : Crise du logement au quotidien

Mars  2012

Protestation : Enfarinage de Monsieur François Hollande à Paris : 02/03/2012 : Indignation devant les vantardises et les mensonges du candidat à la Présidentielle 2012.

Blog : mise au point – 09/03/2012 : L’auteur du blog insiste sur le fait qu’elle ne tient qu’un seul blog, « Un micro sous votre oreiller », où elle fasse état de son combat pour sa liberté et pour le rétablissement de ses droits humains fondamentaux.

Avril 2012

L’épreuve de la Liberté - 17/04/2012 : Des nouvelles de l’auteur du blog.

Mai 2012

Qu’est-ce que la calomnie ? - 01/05/2012 : Rappel théorique sur la notion de calomnie.

Juin 2012

Fin de printemps- 08/06/2012 : L’éternel mur de verre auquel se heurte l’auteur du blog.

Révolte : Haro sur Matter – 20/06/2012 : Un combat digne du mythe de Sisyphe pour l’arrivée de l’été.

Avec la restitution (mise à jour le 28/12/12) de l’article : « Révolte : Coup de chapeau à mes plus fidèles lecteurs » : 22/06/2012 : l’auteur du blog est-il surveillé ?

Juillet 2012

Révolte : Exit le panier de crabes - 28/07/2012 : La misogynie familiale expliquée par l’auteur du blog.

Août 2012

Révolte : Santé à ma santé ! - 27/08/2012 : Les attaques des médecins.

Révolte : Trop de braderies à Lille - 31/08/2012 : Préparatifs de la Braderie de Lille.

Septembre 2012

Révolte : Seule au front - 29/09/2012 : Citation de Paul Nizan sur les « classes dirigeantes ».

Novembre 2012

Révolte : « Animal Farm » made in France – 19/11/2012 : Otage du service public.

Fin de partie – 25/11/2012 :  Clôture du blog.

Septembre 2013

(Puisque, la mort dans l’âme, il a fallu remettre en route le blog)

Sommaire  oranger-148x150

Oranger

Manifeste pour la revendication de mes droits humains fondamentaux – 07/09/2013 :

-          Complément informatif 1 – 08/09/2013 : où il est question de Roosevelt, Giraud, Lemaigre Dubreuil, Monnet, Casablanca, dans la perspective du Parti socialiste.

-          Complément informatif 2 – 13/09/2013 : mise au point sur mes rares engagements politiques et idéologiques.

-          Complément informatif 3 – 12/10/2013 : mise au point sur le profil du jeune fasciste des années 1930.

-          Complément informatif 4 – 22/10/2013 : mise au point sur la question de la propagande politique.

-          Complément informatif 5 – 26/10/2013 : rappel de ma situation vis-à-vis des instances des Droits de l’Homme dans la perspective de l’affaire Snowden.

Novembre 2013

Contre-propagande sur le retour de Sarkozy – 01/11/2013 : Monsieur Sarkozy a déjà fait preuve de son manque de courage.

Contre-propagande sur l’adage « Le Ridicule tue » - 02/11/2013 : Un meurtre est un meurtre.

Contre-propagande sur le Plan B – 03/11/2013 : Les embrouilles idéologiques de la gauche.

Contre-propagande sur le Coquelicot – 04/11/2013 : Pensée unique et brutalité anglo-saxonnes.

Que faire sous l’orage des mensonges ? – 15/11/2013 : La répétition inlassable en guise de combat.

Désespoir du soir : Martine Aubry et le loup - 15/11/2013 : Les flous de Martine Aubry.

Désespoir du matin : François Sarkobry et la doublure – 16/11/2013 : Questions ahurissantes propres à faire hennir.

Savonnette en stock - 26/11/2013 : Triste voyage en France.

Patronyme Seguin : Ennemi du Grand Méchant loup – 27/11/2013 : Contre-attaque.

Et toc ! De Roosevelt en Nouvelle Donne, l’ « extrême-gauche » catholique et américaine  sort du bois… – 30/11/2013 : Lecture de l’actualité du Parti socialiste.

Décembre 2013

Seconde offensive catholique et américaine : la Renaissance selon Martine Aubry – 02/12/2013 : Enchaînement logique ou comment  avoir raison peut vous donner envie de pleurer… et la rage de poursuivre le combat.

Qui fera revivre l’esprit des Droits de l’Homme à la Française ? – 05/12/2013 : Les atteintes aux droits humains fondamentaux sont toujours aussi insupportables…

Estocade dans la misère ? – 06/12/2013 : Les atteintes aux droits humains fondamentaux sont toujours aussi insupportables… Comment faut-il le dire ?

Hampton / Hessel : deux destins de « gauchistes américains » – 09/12/2013 : Contre-propagande sur La Nouvelle Donne.

Journée des Droits de l’Homme - 10/12/2013 : Rappel sur la définition des Droits de l’Homme par les Nations Unies.

Communication moderne – 14/12/13 : La liberté sur le net est aussi illusoire que le respect de la vie privée par l’Etat.

Vers une Lillisation de la société française ? – 20/12/13 : Le cynisme et la monstruosité des clients de Martine Aubry-Brochen sont-ils contagieux ?

Janvier 2014

2014 – 05/01/2014 : Fin des festivités.

Présidence grecque de la Communauté européenne – 12/01/2014 : Qui aura le courage de faire vivre le dialogue démocratique ?

Conférence de presse de François Hollande – 13/01/2014 : Qui lancera le débat sur mon sort ?

Je l’ai enfariné. Vous l’avez élu. – 14/01/2014 : Courage…

Son indignation est totale ! - 15/01/2014 : De l’art de ne pas répondre aux questions et de pervertir les discours politiques.

Intrépide – 17/01/2014 : Réaffirmation de la combativité de l’auteur du blog.

Lutter contre le ferment de la haine à tous les étages – 19/01/2014 : Aucune propagande politique associée au combat de l’auteur du blog pour le rétablissement de ses droits humains.

Le jour de la Tête de veau – 21/01/2014 : Poing levé !

« Grandes gueules » – 26/01/2014 : Français, un peu plus de courage !

Février 2014

Le compte à rebours est lancé - 01/02/2014 : Etat des lieux.

Oser la Démocratie à Athènes – 07/02/2014 : L’hypocrisie socialiste est sans bornes…

Lillisation de la société : Martine Aubry et la Sécurité sociale – 09/02/2014 : Etat des lieux, la sécurité sociale et le harcèlement persistant.

Aujourd’hui Barack Obama accueille son complice François Hollande à Washington - 10/02/2014 : Les Droits de l’Homme sont-ils défendus aux Etats-Unis ?

Today Barack Obama welcomes his accomplice François Hollande in Washington – 10/02/2014 : Do the United States defend Human Rights ?

Dégradation de la liberté de la presse en France – 12/02/2014 : Etat des lieux, la presse.

Samedi 15 février 2014, Grand-messe pour la Renaissance de Martine Aubry - 14/02/2014 : Jusqu’où cette femme poussera-t-elle les mensonges et le harcèlement ?

Cale sèche en Attique – 17/02/2014 : L’auteur du blog persiste à dénoncer le rôle prépondérant des persécutions socialistes.

Nicolas Sarkozy, le Président qui ne m’a pas sauvée – 19/02/2014 : L’auteur du blog est cependant consciente du rôle joué aussi par la droite de Monsieur Sarkozy qu’elle n’épargne pas dans ses commentaires.

Lillisation de la société : Normale Sup’ ou le simulacre de la pensée politique – 21/02/2014 : Etat des lieux, Normale Sup’ et les mensonges politiques dont est elle-même victime l’auteur du blog. 

150 personnalités du monde de la culture et Mazarine Pingeot réclament un peu de décence humaine… – 23/02/2014 : Etat des lieux, viol de l’intimité et diffamation à Athènes comme à Lille.

La chasse à l’homme à la femme est ouverte… - 27/02/2014 : Etat des lieux, souffrance.

Mars 2014

Mensonges planétaires autour de la femme pourchassée – 30/03/2014 : Ma combativité est intacte et le blog reste toujours ouvert.

Avril 2014

« Coma profond » des Français ? – 07/04/2014 : Silence radio en provenance de France.

Relever le gant ! – 19/04/2014 : Evolution du combat.

Mai 2014

Révolte au poing – 06/05/2014 : Poursuite du combat envers et contre tout !

Le Silence de la mer – 18/05/2014 : Dans le silence le plus insultant, la poursuite du combat : j’ai souffert, mais je suis parvenue à reprendre un avion pour quitter à nouveau l’Europe. C’est à Lisbonne que les billets étaient les moins chers…

Sarkozy ou le cynisme en quête de suffrages… – 24/05/2014 : Elections européennes placées sous de mauvais augures.

Le drame – 29/05/2014 : La catastrophe électorale est aggravée par les silences qui l’entourent, malgré le tintamarre…

Juin 2014

Une crise se profile… - 12/06/2014 : Etat des lieux et appel à l’aide…

A l’Equateur de ma vie – 14/06/2014 : Poing levé dans la plus grande solitude…

Français, vous y êtes presque… – 28/06/2014 : Jusque-là, tout va bien…

Ciel bas, crachin, grisaille sur Lima – 30/06/2014 : Jusque-là, tout va bien?

Juillet 2014 

Nuits péruviennes – 04/07/2014 : Jusque-là, tout allait bien ? 

Le silence est un meurtre – 06/07/2014 : Mépris pour la lâcheté des phallocrates et de leurs complices.

Pétition auprès de la Maison Blanche – 12/07/2014 : Proposition de pétition à signer…

Lima, Pérou. A la rue et sans ressources. – 12/07/2014 : Jusque-là, tout va bien…

Dîner aux frais de Martine Aubry – 18/07/2014 : Jusque-là, tout va bien Madame Aubry…

Splendide cheesecake aux fraises aux frais de Martine Aubry – 18/07/2014 : Jusque-là, tout va bien Madame Aubry…

Plat chaud aux frais de Martine Aubry - 20/07/2014 : Jusque-là, tout va bien Madame Aubry...

Consternation – 30/07/2014 : Jusque-là, tout va bien…

Tous droits réservés sur les textes, les photographies et les documents. 




Le site (bêta) de Kinanda ... |
Benin News |
akdv |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Syndicat CFTC de l'Insertion
| movin'
| Justice et liberté