Lettre ouverte au Président de la République

La rédaction de la « Lettre ouverte à Nicolas Sarkozy » a été décidée dans le droit fil des distributions de « petits papiers » que j’avais menées dans le courant de l’été. Tandis que je distribuais mes flyers le matin ou le soir, je passais mes journées à rechercher un emploi.

La cible que je m’étais donnée pour la période estivale était la recherche de petits emplois saisonniers dans le monde agricole, dans toute la France — mais de préférence dans des régions où je pouvais combiner mon emploi avec mon enquête. En prenant de surprise mes adversaires au tout début de mes recherches, j’ai réussi à décrocher des vendanges dans le Beaujolais pour mi-septembre. Mais très vite il a fallu me rendre à l’évidence que mon projet était éventé et que j’étais grillée auprès des agriculteurs qui publiaient des propositions d’emploi sur le site de Pôle emploi. Une diversification des sources de petites annonces a été tout aussi inutile.

La situation m’a mise dans une colère noire : « Je ne peux même pas aller ramasser des patates en Picardie ! ». Je n’entrerai pas dans le détail des aventures picaresques dans lesquelles j’ai voulu me lancer pour déjouer la surveillance dont je fais l’objet — en vain. J’ai même quitté la France pour un périple hasardeux de quelques jours dans le sud de l’Allemagne, aux Pays-bas et en Belgique. Lorsque je suis rentrée le 27 août, profondément blessée par l’échec de mon entreprise, j’ai pris la décision d’écrire une Lettre ouverte au Président de la République. J’entendais relancer mon combat et en accentuer la portée avec de repartir vendanger le 12 septembre.

L’historique de cette nouvelle tentative de défense se trouve sur la page « Lettre à Nicolas Sarkozy ».

Lettre ouverte au Président de la République doc Lettre ouverte au Président de la République


1...910111213



Le site (bêta) de Kinanda ... |
Benin News |
akdv |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | movin'
| Le Jardin d'Ethan - Ve...
| Justice et liberté