• Accueil
  • > Archives pour février 2014

Archive mensuelle de février 2014

Page 2 sur 2

Oser la Démocratie à Athènes

 

Programme Oser la Démocratie

Programme Oser la Démocratie

J’ai eu l’idée malencontreuse de me rendre aux Journées d’Athènes, sur le thème « Oser la Démocratie », du Nouvel Observateur et du Kathimerini, qui avaient lieu les 6 et 7 février 2014, au Megaron d’Athènes, dans la perspective des Européennes. J’avais en tête d’intervenir pour plaider ma cause, ce que je n’ai pas fait. Le 6 février, les discours d’ouverture avec Michel Barnier, Evangelos Venizelos, ministre des Affaires étrangères grec, ou Antonis Samaras, Premier ministre, étaient plus officiels. Le 7 février, les ateliers thématiques proposaient des réflexions de groupe sur des thématiques liées aux prochaines élections.

Le seul atelier auquel je me sois rendue, « Demain, l’Europe : et si le Nord se débarrassait du sud ? » m’a paru si affligeant cet après-midi, que j’ai jeté l’éponge et que je suis rentrée chez moi. Comme la veille, les intervenants n’ont parlé que dette et finance, avec une vision à si court terme que c’était à en attraper le cafard. Seule une ministre bulgare, Nadezhda Neynsky, a élevé un peu le débat, allant à l’encontre de la Doxa, en osant dire que l’économie s’adapterait et suivrait le mouvement, trouvant des solutions, si un véritable projet politique commun se dégageait. Elle a parlé de la marginalisation des Balkans, évoquant les faiblesses du passé et les chances pour l’avenir, en particulier sur le plan géostratégique et énergétique, des idées intéressantes qu’elle aurait pu développer.

Elle a déclaré aussi sans ambages, qu’en tant que Bulgare elle avait trouvé l’intitulé de l’atelier maladroit, voire humiliant pour le sud, et aurait préféré d’autres formulations. Elle n’était pas la seule à avoir été désagréablement surprise par les intitulés : « Demain, l’Europe : et si le Nord se débarrassait du sud ? », « A quoi bon garder une radiotélévision publique ?», « La corruption, un mal incurable ?»… On voit se dessiner à travers eux une trajectoire socialiste affriolante pour les Européennes ! Un vrai programme de gauche ! Le coming-out « Nous sommes social-démocrates » est déjà prévu pour le lendemain des élections.

Rencontre avec Michel Barnier

Rencontre avec Michel Barnier

Ma seule audace aura été de proposer à Michel Barnier d’Oser la Démocratie en me portant assistance, alors que je me trouve en situation de détresse à Athènes où je suis persécutée par les socialistes. Je pense que cet européen convaincu, qui ne rate pas une occasion de citer Jacques Delors, aura été touché par ma requête…

Les deux mots d’ordre de ces Journées d’Athènes pour l’Europe sont Justice et Liberté : ma présence parmi ces sages n’a pas perturbé leur assurance, leur sincérité, leur volonté d’agir… Je ne suis qu’un moustique en regard de leur morgue.

Les Journées d’Athènes, sur le thème « Oser la Démocratie » (με θέμα « Τολμήστε για τη Δημοκρατία »), 6 et 7 février 2014, au Megaron, Leoforos Vasilissis Sofias et Kokkali 1, 115 21 Athènes. Organisées par Le Nouvel Observateur et le Kathimerini (Καθημερινή).

Antonis Samaras 6 février 2014

Antonis Samaras 6 février 2014

Oser la Démocratie, atelier 070214

Oser la Démocratie, atelier 070214

Kathimerini 7 février 2014

Kathimerini 7 février 2014

Commentaires mis en ligne le 7 février 2014 :

Bernard Guetta : « Il n’y a pas de démocratie sans redistribution des richesses » (Par Cédric Cousseau | Le Nouvel Observateur – il y a 1 heure 19 minutes)

« La démocratie est menacée en Europe », affirmait Thierry Repentin, jeudi 6 février, en ouverture des Journées d’Athènes organisées par « Le Nouvel Observateur ». Le ministre en charge des Affaires européennes dit craindre les européennes de mai dont l’abstention est, selon lui, le levier des anti-européens.

ClairSeg • il y a une seconde

Les discussions à Athènes sont toutes empruntes de belles idées européennes, faisant ronfler les termes de Démocratie, Justice, Liberté, voire mêmes de Droits de l’Homme, mais il y est plus question de finances que de projets humains, que de destins humains partagés… ou protégés par les Institutions ! Ceux-là mêmes qui veulent défendre l’idée européenne poussent jusqu’à la caricature les reproches que leur font les peuples européens… Claire Seguin Un Micro sous votre oreiller

 La France tente de rattraper son retard en cyberdéfense (Reuters – il y a 1 heure 13 minutes) par Marine Pennetier

PARIS (Reuters) – La France a présenté vendredi les grands axes de son pacte de cyberdéfense, doté d’un milliard d’euros et censé lui permettre de rattraper son retard à l’heure où les attaques informatiques contre les armées occidentales augmentent.

ClairSeg • il y a une seconde

Comment peuvent-ils être en retard sur la cyberdéfense alors qu’ils sont au top de la cybersurveillance ? Sur ce plan-là, je peux témoigner !!! Claire Seguin Un Micro sous votre oreiller

Commentaires mis en ligne le 08/02/2014 sur le thème « Oser la Démocratie » :

« En Grèce, on fait tout ce qu’on peut pour gagner sa vie » (Par Morgane Bertrand | Le Nouvel Observateur – ven. 7 févr. 2014)

Oser la démocratie : les Journées d’Athènes en images.

ClairSeg • il y a une seconde

Et les socialistes font tout ce qu’ils peuvent pour m’empêcher de gagner la mienne en Grèce ! Cela s’appelle aussi « oser la démocratie » ? Claire Seguin Un Micro sous votre oreiller

Torture à Guantanamo : un groupe de métal réclame des droits d’auteur au Pentagone (Par Francetv info avec AFP | Francetv info – il y a 11 heures)

Le ministère américain de la Défense utilise de la musique pour torturer certains prisonniers de la prison de Guantanamo. Britney Spears, AC/DC, Queen ou encore Bruce Springsteen sont diffusés à fort volume dans les cellules des détenus pour les faire craquer. Parmi les groupes choisis, on trouve le groupe de métal-électro canadien Skinny Puppy. Pour protester, la formation a envoyé au Pentagone une note réclamant des droits de diffusion, ont rapporté les quotidiens britanniques The Independant (en anglais), le 31 janvier, puis The Guardian (en anglais), le 7 février.

ClairSeg • il y a une seconde

Est-ce que Monsieur Hollande, lundi ou mardi prochain, lorsqu’il rencontrera Monsieur Obama, aura l’idée de lui rappeler que la torture et les incarcérations arbitraires sont condamnées par les démocraties et les défenseurs des Droits de l’Homme ? Et que l’actuel président des Etats-Unis avait promis la fermeture de Guantanamo lors de sa campagne électorale de 2008 ? Claire Seguin Un Micro sous votre oreiller

Le compte à rebours est lancé.

 

Back to no future, tag, cour de l'Ecole Polytechnique, Athènes.

Back to no future, tag, cour de l’Ecole Polytechnique, Athènes.

Ce premier février, j’ai entamé la dernière ligne droite vers la misère sans retour, livrée à une haine qui n’a d’égal que le silence qui l’accompagne. Tandis que la France avale sans un mot toutes les couleuvres que lui sert le gouvernement, je me sens démunie comme jamais face à l’absolue lâcheté de ceux que j’interpelle. Car il y a la lâcheté de l’égoïste, qui ne veut pas savoir, et celle, décuplée par le vice, de celui qui la cultive comme une arme : pas d’indifférence dans le silence qu’on m’oppose mais la jubilation putride des lâches qui parviennent à leurs fins sans se déclarer, à l’usure, avec le recours de toutes les roueries derrière lesquelles ils peuvent se cacher…

J’arrive en effet en bout de course et je pense à tous ceux qui m’ont condamnée, il y a trente ans, à un viol collectif qu’ils voudraient maintenant dissimuler sous des indignations morales qui justifieraient leur surdité. Je devine les cœurs imbibés de fiel à l’odeur de naphtaline que dégageaient leurs intérieurs médiocres et trop bien rangés de mon enfance. Je sais les hyènes lovées pendant des années autour d’un fibrome surdimensionné dans un attentisme malveillant et venimeux. J’ai découvert le venin des envieux. Mais je n’admettrai jamais que mon pays s’enferme et s’enlise dans une culture de l’hypocrisie, dont une Education nationale dévoyée s’est faite le champion, alors qu’elle est à l’opposé de sa devise citoyenne : Liberté, Egalité, Fraternité.

Il n’y a pas de courage sans dialogue. Il n’y a pas de dialogue sans courage. Je ne renonce pas à me battre. Mais je sais que les échecs pourraient maintenant rester sans lendemains prometteurs… Au silence des méchants, je ne peux opposer que l’insoumission de mon cœur qui se révolte.

Commentaire mis en ligne le 1er février 2014 :

Pauvreté : « Aujourd’hui on ne vit plus, on survit » (Par Hamelin, Farah | LeFigaro.fr – il y a 23 heures)

De plus en plus pauvres, les Français ? Selon un sondage effectué par L’Observatoire BFM Business, plus d’un tiers des Français affirme ne pas pouvoir boucler sa fin de mois, contre près d’un sur quatre l’année dernière.

ClairSeg • il y a une seconde

La pauvreté est une arme pour assujettir les classes sociales qui pourraient se montrer revendicatives. Claire Seguin Un Micro sous votre oreiller

12



Le site (bêta) de Kinanda ... |
Benin News |
akdv |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | movin'
| Le Jardin d'Ethan - Ve...
| Justice et liberté