• Accueil
  • > Archives pour janvier 2014

Archive mensuelle de janvier 2014

« Grandes gueules »

 

Un monde d'insinuations

Un monde d’insinuations

Je vis dans un monde d’insinuations où le dialogue ne peut jamais être établi. Je suis bien certaine par exemple que les personnes mises en cause dans ce blog l’ont été sans la moindre injustice. Mais si quelqu’un devait le contester, j’aimerais qu’il le fasse de façon publique et nominale. J’en ai assez des messages subliminaux transmis par l’administration du blog. Je n’ai pas peur d’avoir à démontrer ce que j’avance.

Sur internet, c’est la même chose. Quand je ne me fais pas traiter de paranoïaque, je me fais insulter. J’ai laissé les commentaires sur Youtube, alors qu’ils ont été bannis du blog lui-même, parce que je voulais qu’apparaisse quelque part la violence des messages que je reçois et qui vont jusqu’à l’appel au viol ou le désir de me faire taire « à coups de marteau ». Certaines personnes obtiennent réparation de la justice pour des faits analogues. J’ai porté plainte pour menaces de mort. Je n’ai jamais eu de réponse.

Les Français veulent ma mise à mort ? Qu’ils se lèvent et trouvent enfin le courage de le revendiquer haut et fort, et en premier lieu tous ces « Jérôme et Laure » que j’ai côtoyés et qui se sont tous défilés en bredouillant lorsque je suis allée leur demander des explications. Personne n’a le droit de me donner des leçons de courage parmi ceux qui se taisent depuis trente ans.

Je ne cherche pas à me « cacher » lorsque je revendique le droit de préserver mon intimité. Je ne suis pas une « délatrice » lorsque je dénonce ceux qui ont violé mon intimité et continuent de le faire avec la protection de la police. Moi, j’ai le courage de réclamer mes droits, de faire connaître mes opinions, de lever le poing contre un Etat scélérat.

Ma voix ne porte peut-être pas assez. Mais ce n’est pas parce qu’elle manque de détermination et de puissance. C’est parce que les Français font la sourde oreille. S’ils préfèrent la lâcheté, ou les ragots, à la justice, à la décence, au respect d’autrui, ce sera leur choix. Mais ce que les mémoires retiendront, ce ne sera pas la poignée de cyniques qui m’ont livrée à un lynchage collectif, ce seront les soixante-cinq millions de Français qui n’ont rien dit, et rien fait, pour me défendre.

 

Orange de la révolte

Orange de la révolte

Commentaires mis en ligne les 25 et 26 janvier 2014 :

Sarkozy toujours favori des sympathisants de droite pour 2017 (Reuters – il y a 2 heures 38 minutes)

PARIS (Reuters) – Nicolas Sarkozy reste le grand favori des sympathisants de droite pour la présidentielle 2017, même s’ils souhaitent aussi à une large majorité qu’il passe par des primaires s’il devait se porter candidat, selon un sondage BVA pour iTÉLÉ publié samedi.

Et : Nicolas Sarkozy archi-favori à droite pour 2017 (Le Point.fr – Publié le 25/01/2014 à 10:35 - Modifié le 25/01/2014 à 11:02)

Mais il devra se soumettre à des primaires au sein de l’UMP, estiment les sympathisants de droite. Un exercice prévu pour la prochaine présidentielle.

ClairSeg • il y a une seconde : Sarkozy a fait assez de mal  à la France

La situation catastrophique de la France est un héritage de Sarkozy ! Je n’arrive pas à comprendre comment on peut à ce point refuser de regarder la réalité en face. Ce serait le moment au contraire de tourner la page et d’imaginer autre chose. Les mensonges que Monsieur Sarkozy a fait avaler aux citoyens valent bien ceux de Monsieur Hollande, et les conforter est irresponsable ! Claire Seguin Un Micro sous votre oreiller

3 Réponses AntiGauchiotte  •  il y a 1 jour 4 heures

Tu as bien appris ta leçon de petit gauchiste … Comme le disait ton guignol qui est actuellement à l’Elysée… la crise, quelle crise ??? Je ne peux pas comprendre le raisonnement d’un gauchiste? Il y a même des journaleux, sans rire, qui ont osé dire que la publication de l’affaire de c.l de l’incompétent venait de l’entourage de Sarkozy … En résumé, quand il fait beau c’est grâce au tout mou, et quand il pleut c’est la faute à Sarko … Pathétique cette gauche …

Aurelia  •  il y a 1 jour 3 heures

ma pauvre dame tu ne saies rien du cet paie ,t’es capable de insulte ton propre paie en lieux du te battre .tu propose quoi exactement !!!!!

ClairSeg  •  il y a 3 heures

Aurelia ! Ce n’est pas vous qui me donnerez des leçons de courage ! Bien que je sois de gauche, je n’ai pas hésité à apostropher Martine Aubry en public ou à enfariner François Hollande pour dénoncer les hypocrisies du PS ! Je tiens un blog dans lequel je n’ai pas peur d’exprimer mes opinions, alors que je fais l’objet d’une surveillance policière et de harcèlement de la part de l’Etat et de la population. Beaucoup de Français semblent me condamner, mais en trente ans, il n’y en a pas eu un seul qui ait eu le courage de répondre à mes questions : la plupart des Français sont comme vous, des “grandes gueules” qui n’ont le courage d’assumer aucune opinion dès qu’on leur demande de s’expliquer. Et vous, qu’avez-vous fait pour vous permettre d’être aussi arrogante ? Je n’ai jamais entendu parler de vos faits d’armes ! Claire Seguin Un Micro sous votre oreiller

La gauche repasse à l’offensive sur les questions de société (Le figaro.fr par Judith Waintraub 21/01/2014)

Pourquoi créer du dissensus là où le consensus règne ? Élémentaire, mon cher Machiavel ! Pour faire diversion. Qu’il soit libéral ou «social-démocrate», comme le revendique François Hollande, une chose est sûre : le virage amorcé par le président sur le terrain économique et social déplaît souverainement à l’aile gauche de sa majorité. Et les réactions de la droite, qui encourage l’exécutif à passer des paroles aux actes, ne font qu’accentuer le malaise au sein du PS.

ClairSeg • il y a une seconde

Il est dommage que parmi les sujets dits «sociétaux» personne n’aborde la question des vies détruites par des atteintes éhontées à la vie privée, avec la complicité du PS. Mais là encore c’est le déni et l’hypocrisie qui prévalent. Claire Seguin Un Micro sous votre oreiller

Municipales à Lille: Martine Aubry entre en campagne #mun59000 (Par AFP  | AFP – il y a 1 heure 35 minutes)

La maire PS sortante de Lille Martine Aubry, qui brigue un troisième mandat consécutif, est entrée en campagne samedi pour les municipales de mars en présentant à la presse sa liste intitulée « Pour Lille, pour vous ».

ClairSeg • il y a une seconde

« J’espère que ce sera un grand débat démocratique » a conclu Martine Aubry : le problème avec Madame Aubry-Brochen, c’est qu’elle ne répond qu’aux questions de ses militants. Pour les autres, il n’y a pas de droit de parole, pas de droit de réponse aux questions, et le lynchage des gêneurs est couvert par la municipalité sans état d’âme. C’est la « démocratie réservée aux potes du PS ». Claire Seguin Un Micro sous votre oreiller

Commentaire mis en ligne le 28/01/2014 :

Vote massif du texte sur l’égalité femmes-hommes (Reuters – il y a 2 heures 51 minutes)

PARIS (Reuters) – Les députés français ont adopté mardi par 359 voix contre 24 le projet de loi pour l’égalité femmes-hommes, qui assouplit notamment le droit à l’interruption volontaire de grossesse (IVG) en supprimant la notion de « situation de détresse ».

ClairSeg • il y a une seconde

J’aimerais voir une aussi belle unanimité politique se dessiner enfin pour trouver une solution juste et courageuse, à travers un vrai dialogue, à la situation de Claire Seguin, déchue de sa citoyenneté sans explications. Claire Seguin Un Micro sous votre oreiller

Commentaires mis en ligne le 29/01/2014 :

Besancenot prône un « week-end de révolte » de la gauche (Reuters – il y a 2 heures 57 minutes)

PARIS (Reuters) – L’ancien porte-parole du Nouveau parti anticapitaliste (NPA), Olivier Besancenot, s’est prononcé mercredi en faveur d’un « week-end de révolte » de la gauche en février ou mars pour protester contre la politique économique du gouvernement.

ClairSeg  •  il y a 46 minutes 

Parmi les grands thèmes à mettre sur le chantier du renouveau de la gauche et de sa lutte contre le fascisme, je propose une réflexion urgente sur le sort d’une citoyenne déchue de tous ses droits fondamentaux sans qu’aucune instance française (d’Etat, citoyenne, associative…) ne soit intervenue pour la défendre ou simplement pour demander que sa situation soit clarifiée. En démocratie, TOUS les citoyens ont des droits, y compris celui de savoir de quoi ils sont accusés lorsque la société les condamne et les rejette. Claire Seguin Un Micro sous votre oreiller

2 Réponses  -  Jo  •  il y a 43 minutes 

Tout acte a ses conséquences!

Gil  •  il y a 37 minutes 

Mais vous parlez de qui ? De Leonarda ?

ClairSeg • il y a une seconde

Je parle de moi-même, dont je tente de défendre la cause dans mon blog, au milieu d’un monde d’insinuations parmi lesquelles j’ai souvent du mal à me repérer. De quel “acte” parlez-vous, Jo ? Quant à Léonarda, Gil, et quelle que soit l’opinion que l’on se soit faite sur sa situation, elle a toujours eu des réponses argumentées de l’Etat, de la population, un droit de parole dans la presse, etc. Claire Seguin Un Micro sous votre oreiller

Cyberguerre : nos armes informatiques sont opérationnelles (Le Point.fr – Publié le 29/01/2014 à 06:49 - Modifié le 29/01/2014 à 06:57)

Paris assume enfin ses capacités offensives dans un domaine que l’on n’ose plus appeler virtuel. La cyberguerre est prête, et la France serait « bien placée ». (Forum international de la cybersécurité (FIC) de Lille les 21 et 22 janvier 2014)

ClairSeg •  La surveillance cyber existe… (Censuré par Le Point qui ne l’a pas publié)

Pour ma part, mon doctorat ès Lettres, sur la poésie surréaliste, ne me permet pas de juger des progrès en ce domaine où je suis totalement incompétente. Sauf sur un  point : je sais pour la vivre avec souffrance tous les jours que la surveillance cyber (par la police, l’armée, …?) existe bien et est d’une redoutable efficacité, échappant à tous les cadres légaux qui sont censés réguler les droits des citoyens. Le droit au respect de la vie privée est-il condamné à disparaître ? Claire Seguin Un Micro sous votre oreiller

Commentaires mis en ligne le 30 janvier 2014 :

Michel Sapin fustige les « propos factieux » brandis contre le gouvernement (Par LEXPRESS.fr | L’Express.fr – il y a 1 heure 36 minutes)

Michel Sapin a répondu au député qui avait accusé François hollande d’avoir été « élu par défaut ». Il appelle « une réaction de tous » pour lutter contre ces « propos factieux ».

ClairSeg • il y a une seconde

François Hollande a bien été élu par défaut : par défaut de candidats à la hauteur de la fonction et par défaut de jugement… Je l’avais pourtant bien enfariné, mais l’avertissement n’a pas suffi… Claire Seguin Un Micro sous votre oreiller

Nicolas Sarkozy : «Être président, c’est un devoir» (Par Jaigu, Charles   |  LeFigaro.fr – il y a 1 heure 35 minutes)

L’ancien président, qui doit remettre jeudi la légion d’honneur au maire UMP de Châtelaillon (Charente-Maritime), s’est montré ironique sur le «pacte de responsabilité» proposé par François Hollande.

Et : Sarkozy : pour quelques allusions de plus (Le Point.fr – Publié le 30/01/2014 à 12:55 - Modifié le 30/01/2014 à 12:59)

L’ancien président de la République Nicolas Sarkozy est venu jeudi à Châtelaillon-Plage (Charente-Maritime)… et disant son peu de goût pour les « vacances ».

ClairSeg • il y a une seconde : C’est pas socialiste, La Rochelle ?

Le devoir d’un président, c’est d’être le président de tous les citoyens, et sur ce plan là aussi il a échoué. Je ne suis pas surprise qu’il cherche maintenant son électorat à La Rochelle… Claire Seguin Un Micro sous votre oreiller

En Charente-Maritime, Nicolas Sarkozy dit son peu de goût pour les « vacances » (Par Guillaume DAUDIN | AFP – il y a 1 heure 44 minutes)

ClairSeg • il y a une seconde

Si, pense-t-il, les « Français peuvent accepter la vérité, même si elle est difficile à entendre », je lui conseille de passer tout de suite aux aveux complets, car « En démocratie, il n’y a rien de pire que le mensonge » ! Claire Seguin Un Micro sous votre oreiller

Sarkozy : « Parfois, les vacances me paraissaient longues » (Le Point.fr – Publié le 30/01/2014 à 12:55 - Modifié le 30/01/2014 à 18:23)

ClairSeg • Nous, nous n’avons jamais menti ?!

Les mensonges par omission font partie intégrante des mensonges. Claire Seguin Un Micro sous votre oreiller

VIDEO. Nicolas Sarkozy: «Là où la mer est passée, elle revient» (Par 20minutes.fr | 20minutes.fr – il y a 4 heures)

En déplacement en Charente-Maritime, l’ex-président a livré quelques confidences… : «Un jour, il faudra parler», reconnaît-il.

ClairSeg • il y a une seconde

J’aimerais bien qu’un jour (proche), il parle enfin et raconte comment il m’a abandonnée à Lille, livrée à un harcèlement qui se poursuit toujours et qui m’a privée de tous mes droits humains comme de ma citoyenneté, sans même avoir le courage de m’expliquer quelles étaient les charges contre moi. Claire Seguin Un Micro sous votre oreiller

Le jour de la Tête de veau

 

Ecole Polytechnique, Athènes.

Ecole Polytechnique, Athènes.

Le Président de la République a choisi de lancer son pacte de responsabilité un 21 janvier, le jour de la Tête de veau, celui où les gaulois Républicains célèbrent la Révolution et la mort de Louis XVI en accommodant leur plat fétiche d’un verre de vin rouge du terroir. La mémoire de l’Union républicaine est vivace en France. Mais François Hollande ne prend-il pas le risque de faire l’unanimité contre lui ?

La révolution française reste un modèle de réussite pour tous les peuples opprimés de la planète. On admire la République qui s’est mise en place en donnant le pouvoir au peuple. On acclame la Déclaration des Droits de l’Homme. On revendique les principes de sa devise : Liberté, Egalité, Fraternité. Les Français éprouvent de la fierté, à juste titre, pour leur Histoire et sont toujours revenus à un régime républicain, en dépit des vicissitudes des deux siècles qui ont suivi 1789.

La France reste aussi un pays où il fait bon vivre, même en période de crise comme celle que nous traversons. Les richesses sont opulentes ; la protection sociale est exemplaire ; l’art de vivre des Français fait elle aussi l’envie de bon nombre d’étrangers. Certains de mes lecteurs vont bondir en lisant ces phrases. Ils devraient pourtant les prendre en considération et les inclure dans leur protestation, au lieu de les nier.

Les Français sont malheureux. Les libertés sont immenses, mais qu’est-ce que la liberté sans emploi ? Les lois sont exemplaires, mais la Justice n’est plus appliquée avec l’égalité républicaine. La fraternité est chaque jour remise en question par le fiel de rancœurs rappelées de façon artificielle et que les difficultés sociales ravivent.

Les Français pensent à la Révolution. Mais quelle révolution fait-on dans un pays qui a déjà connu une révolution admirée de tous, dans un pays dont les lois, comme la protection sociale, même si elles ne sont pas parfaites, sont remarquables ? Il n’y a pas tant d’injustice dans les textes que dans leur application. Les meilleurs principes sont détournés au profit d’une frange de la population, au lieu de conforter la cohésion sociale. En protestant contre le régime plutôt que contre ceux qui l’ont confisqué à leur profit, les Français risquent un coup d’Etat où ils se verraient retirer les derniers acquis dont ils jouissent encore…

Je l’ai enfariné.  Vous l’avez élu.

Les Français qui ont élu Monsieur Hollande ont parié sur l’espoir d’un changement mais le changement annoncé n’a pas été celui du Bourget. Les trahisons affectent tout le monde : la gauche, la droite, les écologistes, les rêveurs, les aventuriers, les travailleurs qui travaillent sans récompense, les travailleurs qui sont privés de travail… Beaucoup de Français, qui ne sont pas dupes des mensonges et des entourloupes médiatiques, ont déjà retiré leur confiance à leur Président…

Ce qui est extraordinaire, c’est qu’il subsiste un socle de 20% de Français qui semblent hermétiques à cette avalanche de mensonges, de roueries et d’insultes faites à leur intelligence ! C’est l’électorat de François Hollande, du Parti socialiste. Ce sont les nantis du Quartier latin, de tout poil, qui estiment toujours qu’il est plus chic de se déclarer « de gauche », tant que cela ne remet pas en cause leurs privilèges et qu’ils gardent la possibilité d’envoyer leurs enfants à l’Ecole alsacienne ; ce sont leurs vassaux dont la survie dépend de leur maintien au pouvoir, ces romancières dont la nullité littéraire a besoin des socialistes pour obtenir un prix Médicis, ces ingénieurs qui ont décroché leur baccalauréat avec trois ans de retard, après avoir doublé leur seconde, puis leur première, puis leur terminale (Mazette !), qui n’ont jamais rien eu d’autre en poche qu’un petit diplôme d’informatique obtenu à la ramasse dans une université obscure, dont la conversation est aussi plate qu’une plaine de Sibérie sous un ciel couvert par un jour sans vent, et qui ont été recrutés sur leur profil d’indicateur de police au CNRS (Mazette…), le corps enseignant, sur son aile la plus protestataire, dont on a vu qu’il a été le premier récompensé par le gouvernement du professeur Ayrault, après son retournement de veste spectaculaire, sous forme de subsides attribués aux zones sensibles, que je connais bien, et où un professeur qui se bat jour après jour pour que ses élèves apprennent leurs leçons suscite l’indignation de l’équipe éducative, alors qu’il est si facile de se montrer « progressiste » en « exposant ces pôv’gosses à la culture » grâce à des « activités ludiques » qui les amusent et dont ils ne retiendront rien qui puisse les aider à s’en sortir au lycée ou à l’université… Mais il est vrai que cela ne les empêchera pas de faire plombier ou chômeur ! Enfin c’est cette cohorte des médiocres au cœur ravagé de haine, qui haïssent les riches, surtout lorsqu’ils ne peuvent pas faire partie de leur clientèle, qui haïssent les intellectuels, surtout ceux issus des milieux populaires et qui ne doivent leur réussite qu’à leurs mérites personnels, qui haïssent les femmes, surtout celles qui tentent de s’émanciper, qui haïssent leur sœur, surtout lorsqu’ils n’arrivent pas à apprendre l’anglais…

Faut-il poursuivre la liste de ce qu’est devenue l’équipée socialiste après trente années de mitterrandisme ? Je laisse aux Français le soin de décider s’il s’agit bien là du peuple de gauche à la française, héritier de la Révolution et de Jean Jaurès…

Lutter contre le ferment de la haine à tous les étages.

L’un des derniers grands films américains que j’aie vus avant que ne s’éteigne ma passion cinéphile, pour cause d’atteintes à la vie privée, est celui de Sofia Coppola, Marie-Antoinette (2006). Ce fut un grand moment de solitude. Non pas que je me sois identifiée au personnage. Ce serait inconcevable. Mais parce que j’ai eu l’impression d’être la seule à être outrée par un film réactionnaire, qui osait faire de cette reine déchue une star rock n’roll. La critique française s’est répandue en éloges sur cette œuvre cinématographique, l’Education nationale lui a décerné son prix !

Depuis une bonne dizaine d’années, sinon plus, on entend aussi des réflexions récurrentes sur les victimes de la Révolution française, alors que le consensus semblait s’être fait sur l’héritage républicain de 1789. Ce film, venu d’Amérique, est porteur d’un ferment de haine sociale qui a infiltré peu à peu la société française et qui voudrait discréditer toute tentation révolutionnaire, et en premier lieu communiste, alors que la révolution française était bourgeoise ! Je trouve que reprocher insidieusement aux Français les morts de la Révolution est mal venu d’un pays comme les Etats-Unis, qui ont construit leur identité patriotique sur la mémoire héroïsée d’un génocide, celui des Indiens d’Amérique du Nord, des peuplements qui vivaient de façon pacifique, égalitaire et en harmonie avec la nature, sur des territoires qui étaient les leurs.

Je peux comprendre qu’on ait de la compassion pour la femme qu’a été Marie-Antoinette. Mais la reine est tombée avec une aristocratie dont elle ne s’est jamais désolidarisée et qui avait poussé à bout le peuple affamé par le spectacle indécent de son luxe, de sa rapacité et de sa frivolité, crimes dont elle était elle-même l’incarnation. Les têtes coupées de la Révolution sont regrettables, mais il faut les replacer dans leur contexte. La peine de mort était admise et pratiquée depuis toujours, y compris par l’aristocratie qui ne s’est jamais fait faute d’y avoir recours pour établir son autorité. La République n’a pas stigmatisé les descendants de l’aristocratie française et s’est même montrée souvent généreuse envers eux.

Ce que le peuple a appris avec la République, c’est qu’un nom à particule n’était pas un blanc-seing permettant à n’importe quel nigaud de l’aristocratie de revendiquer une position. Mais lorsque les fils d’aristocrates ont accepté les règles de la République, ont montré des talents et présenté des diplômes universitaires, ont accepté de passer les concours de la fonction publique, ils ont été admis partout, sans discrimination, et ont accédé aux plus hautes fonctions : militaires, hauts fonctionnaires, ministres, ambassadeurs… La victimisation est injuste et ridicule. La leçon de morale américaine est déplacée : quand verrons-nous à Paris un ambassadeur des Etats-Unis Sioux ou Apache ?

Certains aristocrates essuient parfois des réflexions acerbes. Les Français sont râleurs. Les frottements entre classes sociales sont souvent rugueux. Mais je ne crois pas que les vexations des aristocrates puissent être pires que celles endurées par un fils ou une fille d’ouvrier, d’instituteur, d’agriculteur, qui doit faire face au mépris, ou à la condescendance bienveillante, des milieux bourgeois auxquels il accède par le biais d’études brillantes, mais aussi trop souvent à l’agressivité de son milieu d’origine, qui lui reproche une trahison là où il devrait voir une victoire sociale dont il aurait sa part. Dans ma famille, on me reprochait insidieusement d’aller trop souvent au cinéma, ce qui faisait partie de ma formation littéraire. On ne me félicitait jamais pour toutes les autres soirées que je passais enfermée chez moi ou à la bibliothèque à travailler. Je n’allais jamais danser en boîte de nuit.

Réveiller de vieilles rancœurs dans un pays comme la France est criminel. L’anticommunisme primaire et pathologique des Américains tombe en porte-à-faux avec la réalité historique d’un pays que de toute évidence ils connaissent mal. Le plus pathétique dans les entourloupes, les mensonges et les combines du Parti socialiste, qui voudrait promouvoir une société sur le modèle américain, c’est que je ne vois pas non plus en quoi il pourrait y avoir aucune honte à se réclamer du parti démocrate, ou de Barack Obama, cette figure charismatique qui a ébloui la planète avec les discours magnifiques de sa campagne électorale de 2008, qui a certes beaucoup déçu, par la suite, les attentes immenses qu’il avait fait naître, mais qui n’a jamais démérité non plus de sa fonction au point d’aller se ridiculiser sur un scooter !

Restaurer les valeurs républicaines.

Les caciques du Parti socialiste devraient réfléchir à la vision qu’ils ont du peuple français. J’ai bien peur que ces trente dernières années ce ne soit le mépris qui ne l’ai emporté. Quant à la gauche elle a été bafouée pour être détruite. Le fait que je ne sois pas communiste, et que les années d’expérience n’aient fait que renforcer ma défiance envers une idéologie qui a échoué partout à rendre les peuples heureux, ne signifie pas que je me réjouisse d’avoir été utilisée contre mon gré à lutter contre elle. Je suis bien plus indignée encore par cette clique d’intellectuels qui se prétendent socialistes et ne sont en réalité qu’un ramassis de philistins réactionnaires, calotins, phallocrates et misogynes.

Dans le rôle de Tartuffe Ier, Monsieur François Hollande excelle. Lui président, la honte s’est abattue sur une contrée trop malmenée et qui était pourtant glorieuse. Après avoir semé la zizanie au cœur de la République, le voilà qui se propose à présent de rassembler la France et les Français. Lors de la présentation de ses vœux aux Corréziens, le président de la République a affirmé qu’il n’y avait « qu’une seule France », une phrase qui rappelle un slogan de François Mitterrand en 1988, « la France unie », et a osé dire :

 «Il n’y a qu’une seule France, il n’y a pas des France qui devraient s’opposer les unes les autres. Il n’y a qu’une France, qui a une histoire et qui doit avoir un destin et il doit être commun. Il n’y a qu’une France, qui doit être capable de vivre ensemble, en luttant contre tous les racismes, les xénophobies, l’antisémitisme et également les extrémismes [...] Il n’y a qu’une France, où chacun doit être à sa place, où le respect doit être la condition, où la laïcité doit être le principe… etc.» (La nouvelle anaphore de François Hollande, Le figaro.fr, par Julien Licourt,18/01/2014 19:30)

Un internaute qui commentait le discours faisait remarquer avec pertinence qu’il aurait été plus judicieux de substituer à l’assertion « où chacun doit être à sa place », l’assertion « où chacun a sa place ». Le déterminisme social n’est pas compatible avec les valeurs de la République. Lui président, son lapsus (ou sa provocation ?) révèle qu’il n’est pas à sa place à la présidence, une vérité qu’il est le seul à ne pas admettre.

Frédéric Mitterrand, ancien Ministre de la Culture

Frédéric Mitterrand, ancien Ministre de la Culture

La déliquescence de la classe politique française ne semble pas cependant se limiter à celle de son président, comme en témoignent les propos de Frédéric Mitterrand sur l’aventure amoureuse de François Hollande, propos que je me refuse à introduire dans ma prose (voir la photographie d’écran). Frédéric Mitterrand est-il un amuseur public ? Un marchand de chaussettes ? La vulgarité de sa gauloiserie est-elle explicable par ses origines ? Sa fonction ? Non ! Il est le représentant d’une grande famille française. Son oncle a été Président de la République pendant deux mandats. Journaliste, il a proposé aux Français des documentaires élogieux, commentés d’une voix chevrotante et servile, sur les stars et les altesses royales. Il a été Ministre de la Culture pendant trois ans sous la présidence de Nicolas Sarkozy…

La France n’a pas besoin de révolution. Elle a besoin de se débarrasser d’une classe politique qui n’est pas à la hauteur de ses fonctions, de rétablir les valeurs républicaines, la Justice, les principes de sa devise : Liberté, Egalité, Fraternité. Et pour cela il lui faut exiger un discours de Vérité, qui fasse la vérité sur les dévoiements de la République française.

Commentaire mis en ligne le 21 janvier 2014 :

François Hollande, le président des anaphores (Par Francetv info | Francetv info – il y a 1 heure 34 minutes)

C’est un effet de style qu’il apprécie : François Hollande a encore une fois usé, mardi 21 janvier, d’une anaphore, ce procédé qui consiste à répéter une même expression en début de phrase : « Moi président… », « Quand on a 25 ans… », « Il n’y a qu’une France… ». A l’occasion de ses vœux au patronat et aux syndicats, le président de la République a en effet récidivé en lançant à plusieurs reprises : « La France dans 10 ans… »

ClairSeg  •  il y a 1 minute 27 secondes 

La répétition de l’anaphore tue l’anaphore… Claire Seguin Un Micro sous votre oreiller

Commentaire mis en ligne le 23 janvier 2014 :

L’évolution de la pauvreté jugée préoccupante par l’Igas (Reuters – il y a 1 heure 22 minutes)

PARIS (Reuters) – L’évolution de la pauvreté en France suit une tendance « très préoccupante », estime l’ancien secrétaire général de la CFDT François Chérèque, aujourd’hui membre de l’Inspection générale de l’action sociale (Igas), dans un rapport.

ClairSeg • il y a une seconde

L’évolution de ma propre pauvreté, alors que je suis exclue de tout réseau de solidarité ou d’aides sociales, me préoccupe beaucoup elle-aussi, mais de mon côté, je n’ai aucune illusion sur les responsables de mon désastre : ce sont les hommes politiques actuels… Claire Seguin Un Micro sous votre oreiller

Document : sur le plan politico-médiatique, la dégénérescence de la démocratie, ou Lillisation de la société, se traduit par la collusion entre les hommes ou femmes politiques au pouvoir et les médias.

La Voix du Nord Recherche Martine Aubry

La Voix du Nord Recherche Martine Aubry

A Lille, Madame Aubry-Brochen tarde à entrer  en campagne pour les municipales 2014. Mais lorsqu’on va sur le site de La Voix du Nord, le plus grand journal du Nord, et qu’on met « Martine Aubry » dans le moteur de recherche du site web, on obtient la liste des articles mentionnant son nom avec un en-tête inchangé depuis novembre dernier, alors que bien d’autres articles ont paru, et annonçant un « triomphe » pour la maire sortante (Article du 20/11/2013, voir photographie d’écran). A La Voix du Nord, les journalistes n’informent pas. Ils assurent eux-mêmes le service de presse et de propagande de Madame Aubry.

A Athènes, les campagnes de diffamation sont de plus en plus virulentes, avec des intrusions dans mon quotidien qui trahissent une volonté manifeste de me mener à bout, et je me demande toujours : Que faire sous l’orage des mensonges ?

Lutter contre le ferment de la haine à tous les étages

 

Fresque murale, Athènes, Cour de l'Ecole Polytechnique.

Fresque murale, Athènes, Cour de l’Ecole Polytechnique.

La politique des socialistes, depuis l’avènement de François Mitterrand en 1981, a été une politique de la dénonciation de son voisin plutôt qu’une politique de propositions citoyennes, et cette politique de la haine organisée a toujours précédé un changement de trajectoire, celui du gouvernement Mauroy en 1983, ou le passage à un plan de redressement social-démocrate comme celui que vient de présenter Monsieur Hollande, il y a quelques jours. Mais en portant ce type de jugement, je ne m’inscris pas dans un discours politique : j’exprime mon indignation, parce que je participe malgré moi du processus cynique de détournement de la colère des jeunes, parce que j’ai été livrée contre mon gré à la vindicte des jeunes – et des moins jeunes qui les entourent. Tandis que les jeunes socialistes éructent contre Claire Seguin, qu’ils accusent de crimes imaginaires pour pouvoir justifier le harcèlement qu’ils lui font subir, les politiciens mènent leur train, à l’abri des critiques de la jeunesse. Le Parti socialiste a beau jeu ensuite de vouloir rassembler la France : un leader politique se donne le beau rôle en jouant au fédérateur.

Les jeunes socialistes voudraient me voir perdre pied en adoptant une posture de révolutionnaire qui se dresse contre leur parti, peut-être même de contre-révolutionnaire dont ils pourraient ridiculiser le projet politique. Mais je n’ai pas de projet politique : je me bats pour le rétablissement de mes droits humains fondamentaux, pour échapper aux persécutions de mes adversaires. Je n’y associe aucune « propagande » d’aucune sorte.

J’ai consacré les onze premières années de ma jeunesse à faire des études et je me considère comme une femme cultivée. J’ai des connaissances indéniables en histoire, quelques notions d’économie ou de politique. Mais ce n’est pas ma spécialité ! J’ai fait des études de littérature et d’histoire de l’art. J’ai rédigé ma thèse de doctorat sur Michel Leiris, un poète surréaliste et un ethnologue passionné par l’Afrique noire, ami des plus grands artistes de son temps (Picasso, Masson, Miró, Giacometti…). En histoire de l’art, j’ai une bonne connaissance de l’art moderne et contemporain. Lorsque je parle de l’Histoire grecque,  je parle de celle que je connais : l’histoire de l’antiquité, abordée à travers  l’étude des arts anciens. Par intérêt personnel, je me suis passionnée pour la peinture flamande. J’ai étudié la linguistique et la grammaire pour enseigner. Je suis formée à la lecture de l’image. Ce sont des compétences qui ont été acquises à force de travail et de ténacité, qui ont été reconnues par des diplômes, depuis un bac Mention Très Bien jusqu’à une thèse  décernée avec les Félicitations du jury. J’aurais aimé obtenir un emploi à la hauteur de mes capacités.

Je n’ai connu que le mépris et le chômage. J’ai enseigné en-dessous de mes compétences, harcelée par l’administration, calomniée par mes collègues. Les années de persécutions que j’ai endurées m’ont révoltée. Elles n’ont pas fait de moi pour autant un génie de la politique prêt à réécrire Le Capital. J’avais le cœur à gauche et j’aurais aimé, moi qui n’étais pas communiste, que les économistes et les politologues de ma génération me proposent un beau projet de redéfinition de la gauche et de son avenir auquel j’aurais souscrit. Je n’ai jamais rien vu venir.

Je reste et je continue à me considérer comme une spécialiste  de la poésie surréaliste française. Je ne comprends pas l’objet des haines dont je suis victime. Je peux comprendre qu’on ne m’aime pas. Je ne vois pas ce qui peut justifier les persécutions. Le refus de tout dialogue affiché par mes adversaires me conforte dans l’idée que les persécutions ne sont pas justifiées. Je n’ai aucun projet politique sous le coude.

En revanche ma détermination à réclamer Justice est intacte. Mes années de souffrance ont aiguisé mon regard sur les turpitudes de ma génération, de la précédente, de la suivante, et je n’ai pas l’intention de me taire pour ménager des susceptibilités. Ma maîtrise de la langue, du discours et de la rhétorique me permet de comprendre les comédies médiatiques, politiques, idéologiques qui se jouent autour de moi et je n’ai pas l’intention de me priver de dénoncer les dévoiements d’une démocratie qui n’accorde plus à tous les Droits humains qu’elle se flatte de défendre et de promouvoir, et qui sombre jour après jour un peu plus dans le populisme. J’associe ma voix à celle de tous les citoyens qui se découvrent les laissés pour compte d’une élite qui a confisqué la République à son profit. Mais je n’oublie pas le caractère très personnel, très particulier, du sort qui m’a été fait par les cyniques de la classe politique contemporaine, et je me bats pour qu’il soit reconnu. A ce titre, j’entends garder la totale maîtrise de mon propre discours.

La haine collective n’expurge pas les passions. La seule façon de préparer la paix, de la maintenir, de l’établir sur des fondements stables, c’est de travailler à la Justice sociale, et la Justice sociale ne divise pas, elle rassemble.

Documents : 1) Copie du seul échange qui a suivi la campagne (sporadique) de mailing de décembre 2013 (Voir l’article Vers une Lillisation de la société française ?, à la suite des commentaires). Je n’ai reçu qu’une seule réponse, de protestation. Ce qui est notable, c’est le changement de l’objet effectué par l’internaute. L’objet inscrit lors de l’envoi était  : « Harcèlement sans fin de l’Etat français », qui a été remplacé par « Propagande » pour la réponse. 2) Ce matin, je me suis rendue dans l’administration de mon blog avant toute visite, ce qui rend très perceptible le type de messages qui me sont transmis par le biais de l’administration du blog : la liste des articles, par ailleurs non lus, est édifiante ! Je vis ainsi dans un monde d’insinuations qui sont insupportables (Photographie de l’écran).

Seul échange lié au mailing de décembre 2013.

Seul échange lié au mailing de décembre 2013.

Dimanche 19.01.2014

Dimanche 19.01.2014

Intrépide

 

Tag, Athènes, Cour de l'Ecole Polytechnique.

Tag, Athènes, Cour de l’Ecole Polytechnique.

Les incitations à abandonner le blog se multiplient mais il est trop tard pour que je renonce à réclamer la vérité. La Fin de Partie a déjà été proposée. Elle ne le sera pas une seconde fois. Lorsque j’ai quitté la France à l’automne 2012, je ne souhaitais que reprendre une activité professionnelle et une vie cohérente. Certes ma quête de vérité était toujours là mais j’estimais que l’aventure du blog et sa tentative de toucher le public étaient terminées. Est-ce bêtise humaine ou acharnement pathologique ? Je ne connais rien de plus chronophage que la création d’une entreprise, même ultra-modeste, comme celle que je projetais de lancer. Mes adversaires se seraient bien mieux débarrassés de moi en me laissant poursuivre mon chemin plutôt qu’en me harcelant sans fin…

Je ne me connais aucun crime qui puisse justifier le harcèlement dont je suis victime. Et personne ne pourrait prétendre que je n’aie pas cherché, par tous les moyens, à amorcer le dialogue.  Je méprise plus que tout la lâcheté, le silence, le refus de l’échange, l’évitement du conflit ouvert, quand par ailleurs les agressions hypocrites sont récurrentes. L’adresse d’un président qui bascule d’une politique à une autre sur un coup de théâtre médiatique ne m’inspire aucune admiration. Le président qui préférait haïr les riches plutôt que la pauvreté révèle ses vraies inclinations à travers ses amours et sa « Julie » actrice, productrice de cinéma et associée d’un François Pinault septième fortune de France, propriétaire de la Redoute et grand collectionneur d’art contemporain…

Je pourrais pavoiser en voyant mes socialistes, trop bons catholiques pour être honnêtes, révéler enfin au grand jour une évolution que personne ne voulait prendre en considération. Les membres du Parti socialiste infiltré par ces catholiques « de gauche » qui n’ont « de gauche » que l’ambition de récupérer l’électorat de gauche ont mis en place un système complexe de mensonges sur leurs objectifs, de séduction et de corruption délibérée, qui n’est que la mise en œuvre d’un populisme qui se cache sous une apparente « bonne éducation ». Populisme qui accorde au petit peuple des droits de justiciers hors de tout cadre judiciaire, clientélisme qui s’attache une frange de la population par l’octroi de situations, et en particulier de situations fonctionnarisées, grâce à du favoritisme, recours généralisé aux jeux du cirque, sous toutes ses formes, pour distraire ce peuple de petit-bourgeois imbus d’eux-mêmes. Le prolétaire qui se rebiffe sera incité à s’abandonner aux sirènes de l’extrême-droite, puis diabolisé comme tel et ainsi réduit au silence, sous prétexte que ses discours éhontés (et qui en effet le sont devenus !) choquent les bienséances de la démocratie.

Mais c’est la consternation qui m’envahit lorsque je vois mes petits gauchos, qu’ils soient à  guitare ou à dreadlocks, communistes, catholiques, misogynes, virer leur cuti comme je l’avais annoncé lors de mon expérience des Vendanges dans le Beaujolais et se déclarer « social-patriotes », ainsi qu’ils le feront derrière Arnaud Montebourg (peut-être…). Après le président « normal » inspiré de la campagne d’Obama en 2008, le « Care » de Martine Aubry-Brochen, voilà un nationalisme débarrassé de ses oripeaux grâce au vocabulaire américain ! Donc Patriot Act !

Sans moi ! Je connais le prix du « social-patriotisme» : la mise à mort des Droits de l’homme, la fin du respect d’autrui, la Lillisation des sociétés, la loi du plus fort prédominante…

 

Athènes Paz Partout

Athènes Paz Partout

Commentaire mis en ligne le 17 janvier 2014 : Je n’ai pas été prolixe aujourd’hui…

Front de gauche: Mélenchon et Laurent tentent de « clarifier » la situation (Par Katell PRIGENT | AFP – il y a 9 heures)

Alors que le Front de gauche est « très mal en point » à la veille d’échéances électorales, les représentants de ses deux principales composantes Pierre Laurent (PCF) et Jean-Luc Mélenchon (PG) se rencontrent vendredi « pour clarifier la situation ».

ClairSeg • il y a une seconde

La gauche française est moribonde. Ceux qui n’ont pas compris peuvent poser une question ! Claire Seguin Un Micro sous votre oreiller

 

Mon salon cosy

Mon salon cosy

Les photographies annoncées : je n’espère pas faire pleurer dans les chaumières françaises avec les photographies « de mon intérieur, ravagé par les atteintes à la vie privée de l’intelligentsia française ! » alors que le petit père du peuple vit des moments si « douloureux » après avoir humilié sa compagne à l’échelle planétaire.  Mes lecteurs savent aussi qu’il ne faut pas compter sur moi pour faire l’apologie de la pauvreté si prisée des franciscains. Mais lorsque l’indécence des nantis s’affiche de façon trop ostentatoire, le rappel à la réalité peut s’avérer salutaire…

Le vestibule

Le vestibule

La cuisine, sans frigo ni cuisinière (jamais branchée)

La cuisine, sans frigo ni cuisinière (jamais branchée)

La chambre

La chambre

Son indignation est totale !

 

Tag, Athènes, Cour de l'Ecole Polytechnique, 15-01-2014.

Tag, Athènes, Cour de l’Ecole Polytechnique, 15-01-2014.

Son indignation est totale, dit-il, avec un tremblement dans la voix… La mienne aussi !

Face à un comportement d’évitement du dialogue et du conflit, qui fait de Monsieur Hollande le roi de l’anguille, il y a des propos qui ont été tenus et que je tiens à garder en mémoire pour les lui rappeler aussi souvent que possible… et de préférence jusqu’à ce qu’il me réponde !

Des atteintes à la vie privée dont il a été victime, Monsieur François Hollande veut faire une question qui n’est pas « seulement personnelle » : « C’est une violation qui touche une liberté fondamentale et qui peut tous vous concerner », ajoute-t-il en s’adressant aux journalistes. « Nous sommes un pays de grande liberté en France. Et c’est bien ! Mais en même temps, nous devons avoir ce principe de respect, que nous avons tous d’ailleurs, à la différence d’autres pays, respect de la vie privée et de la dignité des personnes !»

Les paparazzis qui lui ont manqué de respect étaient pourtant bien français ! Alors qui est donc ce « nous tous » avec lequel Monsieur Hollande se sent en symbiose ? Jusqu’où peut aller l’hypocrisie du petit spectacle « entre amis » ?

Tandis que j’agonise à Athènes, dépensant mes derniers sous pour alimenter ce blog, et protester jusqu’au bout contre le sort qui m’a été fait, la diffamation se poursuit, orchestrée par l’Etat français. Les mesures de rétorsion sont quotidiennes. Il y a quelques jours un homme a trouvé drôle de gémir sur mon passage, place Omonia, prétextant ensuite un mal de gorge lorsque je l’ai sommé de s’expliquer ! Ce soir même, un commentaire laissé sous l’article consacré à l’appartement si Fashion d’Yvan Attal et Charlotte Gainsbourg était censuré par Yahoo…

« Les affaires privées se traitent en privé, dans une intimité respectueuse de chacun ». Certes ! Mais lorsque les affaires privées ont été jetées sur la place publique, dans un absolu irrespect de la dignité des personnes, seule une semonce publique peut les faire rentrer dans le domaine privé et rétablir la Justice.

Commentaires mis en ligne ce jour : Que Charlotte Gainsbourg et Yvan Attal portent plainte s’ils le désirent, à moins que du haut de leur statut de célébrités nationales, protégées par la nomenklatura socialiste, à l’abri de toute attaque, ils n’estiment plus noble, comme le Président de la République, d’avoir la magnanimité de ne pas attaquer la prolétaire abandonnée de tous que je suis ! Le second commentaire était surtout destiné à tester Yahoo…

Charlotte Gainsbourg & Yvan Attal: découvrez leur superbe appartement (Yahoo)

Attal-Gainsbourg L'appartement

Attal-Gainsbourg L’appartement

Le célèbre magazine de décoration intérieure The World of Interiors s’est invité chez les Gainsbourg/Attal pour une séance photo inédite. C’est en effet dans le très chic Saint-Germain-des-Prés que le couple a accueilli les photographes, dévoilant une part de leur intimité. On découvre au fur et à mesure des photos un nid d’amour très stylé et particulièrement lumineux. Le moindre détail est soigné et l’esprit artistique est respecté grâce à des pièces chinées en brocante. Voilà qui pourra nous donner quelques idées, à reproduire à moindre coût bien sur !

ClairSeg • il y a une seconde

Est-ce que ce sont les films du Danois qui paient la décoration du si charmant couple Attal-Gainsbourg ? Dans quelques jours je mets en ligne les photos de mon intérieur, ravagé par les atteintes à la vie privée de l’intelligentsia française ! Claire Seguin Un Micro sous votre oreiller

Réforme territoriale: Martine Aubry pour une démarche progressive (Par AFP | AFP – il y a 2 heures 31 minutes)

La maire socialiste de Lille et présidente de Lille Métropole, Martine Aubry, a défendu mercredi une vision progressive et coopérative de la réforme des collectivités territoriales, évoquée la veille par le président François Hollande.

ClairSeg • il y a une seconde

Martine Aubry-Brochen propose une Lillisation progressive du territoire français et s’érige en modèle du fossoyeur de la démocratie ! Claire Seguin Un Micro sous votre oreiller

Commentaires mis en ligne le 16/01/2014 :

Des Français peu convaincus par Hollande mais indulgents (Reuters – il y a 10 heures)

PARIS (Reuters) – A peine un tiers des Français ont jugé François Hollande convaincant lors de sa conférence de presse de mardi mais une majorité se montre cependant relativement indulgente quant à l’image du chef de l’Etat, selon deux sondages.

ClairSeg • il y a une seconde

Je ne suis pas surprise d’être en déphasage avec les jugements de la presse française mais pour moi, ce sera sans indulgence ! Claire Seguin Un Micro sous votre oreiller

François Hollande, un président «insaisissable» (Par de Royer, Solenn | LeFigaro.fr – il y a 15 minutes)

Après dix années passées dans le sillage de François Hollande, Cécile Amar, journaliste politique au JDD, publie un portrait tout en finesse.

Dix ans de confidences. Dix ans d’anecdotes, parfois ébouriffantes. Dix ans passés dans le sillage de François Hollande, à tenter de percer ce «mystère». Journaliste politique au JDD, Cécile Amar signe un portrait (1) tout en finesse d’un président réputé «insaisissable», selon les mots de son fils Thomas. «François n’a pas d’affect», confie Valérie Trierweiler. Dès les premières pages, certaines scènes résonnent étrangement: «Comment je sors sans qu’on me voie?», interroge le chef de l’État, qui veut savoir, en arrivant à l’Élysée, s’il pourra encore rouler en scooter. L’auteur le décrit seul, tard le soir à l’Élysée, malheureux. «Qu’il clarifie sa vie», soupire un vieil ami. Plus loin, c’est Ségolène Royal qui s’étonne du tweet assassin de Valérie Trierweiler: «Elle ferait mieux de s’intéresser à la suivante.» Où l’on découvre un homme devenu brutal, «odieux», au contact du pouvoir, loin de l’affabilité qu’on lui connaît. Un président solitaire, ne faisant confiance à personne, persuadé qu’il est le meilleur, «effaçant» même tous ses mentors. Un président qui fait lui-même sa «com», tout en se demandant avec candeur pourquoi ça ne marche pas: «Mais comment faisait Sarkozy?» Un président distant et fuyant devant la détresse d’une chômeuse, qui l’interpelle. Un président qui déteste trancher, parce qu’«un problème finit toujours par se résoudre». «Vous me demandez qui je suis? Ça, c’est une question terrible», lancera Hollande à l’auteur. Un portrait captivant. Et glaçant.

(1) Jusqu’ici tout va mal, Grasset, 281 p., 18 euros.

ClairSeg • il y a une seconde

«Un problème finit toujours par se résoudre» : Si Monsieur Hollande espère mon effacement par mort lente dans le silence, sans avoir à s’impliquer, le rappel à la réalité pourrait là-aussi être brutal ! Claire Seguin Un Micro sous votre oreiller

Les cinq zones d’ombre du François Hollande nouveau (Par Jean-Marc Sylvestre | Atlantico.fr – il y a 28 minutes)

Hier, tout le monde était content. François Hollande le premier, ses ministres, et surtout le monde des affaires. Tout le monde était content parce que le programme allait plutôt dans le bon sens. Et puis le lendemain, le réveil a été plus difficile. Un peu comme au lendemain de Noël quand on a ouvert les cadeaux et que l’on s’aperçoit qu’ils ne correspondent pas à ce que l’on avait cru recevoir la veille au soir.

ClairSeg • il y a une seconde

La sixième zone d’ombre est le silence éhonté qui est fait sur le sort de Claire Seguin, harcelée par l’Etat français, déchue de sa citoyenneté sans explication et se trouvant en situation de détresse à Athènes. Claire Seguin Un Micro sous votre oreiller

Montebourg revendique une action «social-patriote» (Par Libération.fr | Liberation.fr – il y a 2 heures 11 minutes)

Lors de ses vœux à la presse, le ministre du Redressement productif est revenu sur le débat entre les termes «social-démocrate» et «social-libéral». Arnaud Montebourg, a qualifié jeudi le gouvernement de «social-patriote» et s’est présenté comme un interventionniste «décomplexé».

ClairSeg • il y a une seconde

Social-patriote ? Monsieur Montebourg est décomplexé : il n’a pas peur des mots ! Claire Seguin Un Micro sous votre oreiller

Je l’ai enfariné. Vous l’avez élu.

Farine grecque (pour tous usages)

Farine grecque (pour tous usages)

Je l’ai enfariné. Vous l’avez élu. Je n’en veux pas aux Français d’avoir été tentés par un changement et d’avoir voulu donner sa chance à Monsieur Hollande. Je n’ai pas oublié le sentiment de répulsion qu’a pu inspirer Monsieur Sarkozy sur la fin de son mandat. J’ai plus que tout autre éprouvé avec dureté les trahisons de celui qui aurait dû incarner la France. Mais à présent que l’expérience du pouvoir donne raison à ma vive dénonciation des hypocrisies et des mensonges du Parti socialiste, il serait temps que les Français prêtent attention à mes déclarations, à mes questions et à mon combat. Tant que la vérité ne sera pas faite sur les agissements de certains membres du Parti socialiste, agissements qui ont poussé ensuite des politiciens de droite à se compromettre pour les cacher au public, le pays continuera à être balloté au gré de tous les vents contraires qui peuvent s’abattre sur lui. Le courage n’a jamais manqué aux Français…

 

Kiosque, Athènes, 14 janvier 2014.

Kiosque, Athènes, 14 janvier 2014.

Commentaires mis en ligne le 14.01.2014 sur Yahoo, Lefigaro.fr et LePoint.fr:

La liaison prêtée à François Hollande résume le degré zéro du débat politique en France (Slate.fr Publié le 14/01/2014 Mis à jour le 14/01/2014 à 9h35)

L’affaire de la liaison prêtée à François Hollande pose quelques vraies questions sur sa sécurité et son style de présidence. Elle illustre aussi le dévoilement progressif de la vie privée de nos dirigeants, son instrumentalisation politique et l’emballement feuilletonesque des médias.

[…]

En même temps, qui ne voit que, de même que certains médias prétendent exercer une police de la pensée, la «peopolisation» de l’information menace nos dirigeants, donc un jour nous-mêmes, d’une police des mœurs qui, pour le coup, ne serait pas acceptable ? Jean-Marie Colombani

ClairSeg • il y a une seconde

Je propose à Monsieur Jean-Marie Colombani de voler à mon secours et de mettre en pratique sa rhétorique impeccable en dénonçant de façon publique les atteintes à la vie privée, orchestrées par le Parti socialiste, qui ont détruit ma vie ! Claire Seguin Un Micro sous votre oreiller

Conférence de presse du président : comment ça va se passer (Lefigaro.fr Par Marion Joseph – Mis à jour le 14/01/2014 à 12:13)

Après un discours d’une vingtaine de minutes, le président répondra aux questions des 600 journalistes présents. C’est Alain Barluet, journaliste au Figaro et président de l’Association de la presse présidentielle, qui pourrait poser la question sur l’«affaire Gayet» en ouverture de la conférence.

ClairSeg • il y a une seconde

Puisque Monsieur Alain Barluet est en première ligne des journalistes qui interrogeront Monsieur Hollande cet après-midi, qu’il ne néglige pas de se préoccuper du sort de Claire Seguin, harcelée depuis des années par l’Etat français et qui se trouve en situation de détresse à Athènes ! Claire Seguin Un Micro sous votre oreiller 

François Hollande, la conférence de presse de toutes les clarifications (Le Point.fr – Publié le 14/01/2014 à 06:15 - Modifié le 14/01/2014 à 09:20)

Pacte de responsabilité, courbe du chômage, mais aussi vie privée : le chef de l’État donne à 16 h 30 la troisième conférence de presse de son mandat.

ClairSeg • La clarification passe par le courage des politiques et des journalistes

La clarification de la situation française ne peut passer que par l’abandon d’une information spectacle qui ne soulève jamais les véritables enjeux des décisions prises par le gouvernement et n’a pas le courage de dénoncer les véritables scandales idéologiques du personnel politique en place. Claire Seguin Un Micro sous votre oreiller

Presse : Le Ta Nea du jour, mardi 14 janvier 2014 (Voir l’article Conférence de presse de François Hollande) : Tandis que le journal fait sa Une sur l’inflation (pourtant en baisse) et le scandale des denrées alimentaires, il annonce aussi en première page : « Valérie en dépression, Hollande assiégé ». Sur la double page intérieure : « Un amour qui est devenu un thriller politique ».

 

Ta Nea 14 janvier 2014

Ta Nea 14 janvier 2014

Ta Nea 14 janvier 2014 Pages intérieures 26-27

Ta Nea 14 janvier 2014 Pages intérieures 26-27

Conférence de presse de François Hollande

Ta Nea Lundi 13 janvier 2014

Ta Nea Lundi 13 janvier 2014

Le 14 janvier 2014, François Hollande tiendra sa conférence de presse semestrielle. Je n’ose plus dire le Président de la République au vu des rebondissements de l’aventure « normale » du premier citoyen de France, révélée par les tabloïds parisiens et qui fait les choux gras de la presse internationale. Le seul point positif de l’affaire, c’est que je ne perdrai pas deux jours et beaucoup trop d’énergie à écrire une bafouille au Président de la République, comme celle que j’ai envoyée à Monsieur Nicolas Sarkozy, ni au Maire de Lille, comme celle adressée à Madame Martine Aubry-Brochen. A chaque événement, j’espère qu’une question adressée au Président pourrait lancer le débat sur mon sort. Les circonstances, a priori, ne semblent guère propices à réclamer Justice auprès du peuple français.

Mes lecteurs auraient pourtant tort de croire que ma colère fulmine en priorité contre François Hollande. Celle-ci vient de monter d’un cran mais elle est toujours dirigée contre Sarkozy, contre Aubry et contre cette clique réduite mais puissante qui les soutient,  derrière Jean-Louis Brochen, le mari flou, ou Jean-Marc Germain, bras droit et ami personnel de Martine Aubry à Lille, et accessoirement mari flou d’Anne Hidalgo. Ce n’est pas sans ironie que je vois cette dernière, candidate à la municipalité de Paris, afficher ce jour sa liste de soutien, ces 500 personnalités qui apportent leur caution au parti socialiste, Julie Gayet en tête, et dont la figure emblématique, entre autres amis de Sarkozy, paraît être celle du très médiatique Enrico Macias…

Qui mettra enfin le pied dans la fourmilière Sarkobry en réclamant Justice pour Claire Seguin, en réclamant la vérité sur son destin, en réclamant surtout le rétablissement immédiat de ses droits humains  fondamentaux ?

Commentaires mis en ligne le 13 janvier 2014 (Yahoo, LePoint, Lefigaro.fr) :

L’affaire Hollande-Gayet inquiète les politiques (Reuters – il y a 18 minutes)

PARIS (Reuters) – Le monde politique français s’inquiète des conséquences politiques de la liaison présumée entre François Hollande et la comédienne Julie Gayet, qui a franchi un nouveau cran avec l’hospitalisation de sa compagne, Valérie Trierweiler.

ClairSeg • il y a une seconde

N’a-t-il pas en effet ouvert la boîte de Pandore des atteintes éhontées à la vie privée orchestrées par le Parti socialiste ces dernières années ? Claire Seguin Un Micro sous votre oreiller

Pourquoi les Français n’ont pas confiance en la classe politique (Par LEXPRESS.fr | L’Express.fr – il y a 24 minutes)

Près de 9 Français sur 10 n’ont pas confiance dans leurs dirigeants politiques, selon le baromètre du Cevipof publié ce lundi.

ClairSeg • il y a une seconde

Les Français n’ont pas confiance en la classe politique, mais lorsqu’il faudrait avoir le courage de dénoncer ouvertement les mensonges et les compromissions politiques, ils refusent de s’impliquer dans le débat… et laissent les pires cyniques accaparer le pouvoir. A ce jeu-là, les cyniques gagnent toujours… Claire Seguin Un Micro sous votre oreiller

Anne Hidalgo pique un nouvel allié au Front de Gauche (Par Libération.fr | Liberation.fr – il y a 1 heure 0 minute)

13 janvier. La Gauche unitaire ose Hidalgo. Christian Picquet, un des cofondateurs du Front de gauche, a annoncé que son mouvement Gauche unitaire soutenait Anne Hidalgo pour les municipales à Paris, regrettant que la candidate du Parti de gauche Danielle Simonnet privilégie «la dénonciation du PS» au détriment de l’union de la gauche.

ClairSeg • il y a une seconde

Etre de gauche, aujourd’hui, c’est perdre tout esprit critique, et toute décence humaine, pour assurer la réélection de ses potes et s’assurer d’une bonne situation parmi la clientèle socialiste ! Bravo à Enrico Macias, aux amis de Sarkozy, au Front de Gauche… Voilà un cocktail qui risque de donner le tournis plus vite encore que Monsieur Hollande ! Claire Seguin Un Micro sous votre oreiller

L’affaire Gayet révèle de profondes failles dans la sécurité du chef de l’État (Lefigaro.fr Par Jean-Marc Leclerc Mis à jour le 13/01/2014 à 20:35.)

Le président de la République a dû échapper à la surveillance du service officiellement chargé de sa sécurité pour retrouver l’actrice. «Dans cette affaire, la sécurité du président n’a jamais été menacée», assure toutefois le ministre de l’Intérieur.

ClairSeg •

Il est moins surveillé que moi mais je le trouve beaucoup plus dangereux ! Claire Seguin Un Micro sous votre oreiller

François Hollande au pied du mur avant sa conférence de presse  (Le Point.fr – Publié le 13/01/2014 à 06:13 - Modifié le 13/01/2014 à 20:13)

Alors qu’il doit détailler mardi ses annonces présentées le 31 décembre, le président se retrouve fragilisé après les révélations sur sa vie privée.

ClairSeg Pied du Mur

Moi aussi je suis au pied du mur, comme bien d’autres Français, et chômage compris : les vrais désastres des citoyens seront-ils un jour enfin évoqués ? Claire Seguin Un Micro sous votre oreiller

Presse : couverture et pages intérieures de Ta Nea, principal quotidien grec, proche du Pasok, le parti socialiste grec. Je suis comme beaucoup de Français, mon grec est un peu hésitant. Mais je crois que les illustrations sont suffisamment éloquentes pour que l’on comprenne la teneur générale des articles qui font la Une de Ta Nea aujourd’hui.

« Ta Nea » signifie en grec « Les Nouvelles » ou « The News », pour rester plus proche de l’esprit d’un peuple très anglophone et qui maîtrise remarquablement bien l’anglais. France se dit « Gallia ». Titre de la première double page« France : Les femmes derrière le trou de serrure présidentiel ». Le titre est repris sur la première double page : « Par le trou de la serrure, la France soupire…». Sur la seconde, les deux compagnes de François Hollande sont ainsi présentées : « Valérie Trierweiler  : la première compagne au sang chaud qui ne se taisait jamais » et « Julie Gayet : L’actrice socialiste qui aimait secrètement le président ».

 

Ta Nea  13-01-2014 Pages intérieures 2-3

Ta Nea 13-01-2014 Pages intérieures 2-3

Ta Nea  13-01-2014 Pages intérieures 4-5

Ta Nea 13-01-2014 Pages intérieures 4-5

Présidence grecque de la Communauté européenne

 

Zappeion Megaron, Athènes (090114)

Zappeion Megaron, Athènes (090114)

Le début de la Présidence grecque de la Communauté européenne le 1er janvier 2014 m’a beaucoup inquiétée. Je n’avais pas anticipé l’événement lorsque je suis arrivée à Athènes au début de l’été dernier et je me suis sentie prise au piège d’un calendrier européen qui ne pouvait que nuire à mes espoirs de me rétablir loin des manœuvres politiciennes françaises de la métropole.

L’événement a été lancé à Athènes le 8 janvier avec une certaine discrétion. La population n’a pas accès au Zappeion Megaron, lové dans son parc en bordure du Parlement, les jours de réunions communautaires. Mais il est certain que la police est plus que jamais sur le qui-vive? et ne facilitera pas mes appels au dialogue, tant avec la France qui me harcèle, qu’avec les autres pays de la Communauté européenne qui me refusent tout soutien.

Pourtant l’Europe est bien concernée par le sort d’une citoyenne qui semble avoir été déchue de tous ses droits sans explication et alors que toutes les constitutions, nationales comme européenne, s’appliquent à ériger des garde-fous contre les tentations étatiques de bafouer les règles de la Démocratie. Les pays de la Communauté européenne s’apprêtent à plancher sur des questions d’Ordre public et de Protection du citoyen. C’est dire si nous sommes au cœur des enjeux et des valeurs démocratiques.

De France les nouvelles paraissent désastreuses. Alors que tout le monde attend l’intervention publique du Président de la République le 14 janvier, le gouvernement socialiste semble avancer en roue libre. Personne ne s’indigne que les Sages du Conseil constitutionnel se soient sentis obligés, en début d’année, de rappeler au gouvernement son devoir de respecter la Constitution, mais tout le monde se passionne pour des ragots de tabloïds dont la cible présidentielle rabaisse une fois de plus une fonction beaucoup trop malmenée.

Le respect de la loi commune comme le respect d’autrui, sous toutes ses formes, nécessite bien la manifestation d’un courage dont le gouvernement devrait être le premier à donner l’exemple, mais qui est nécessaire aussi à la population civile. Et la pratique du dialogue social est une condition sine qua non à l’exercice de la démocratie. Se faire le relais de mes questions auprès des instances françaises ou européennes devrait participer du même souci de faire vivre les principes démocratiques.

 

Drapeaux européens, Zappeion, Athènes (090114).

Drapeaux européens, Zappeion, Athènes (090114).

Revue de presse et commentaires en ligne :

Alors que je souhaitais redonner un peu de hauteur à mon combat en rappelant les principes démocratiques de la France et de la Communauté européenne bafoués par mes adversaires, j’ai été atterrée, ces derniers jours, par les informations qui ont fait les gros titres de la presse et des médias français. Pourtant, qu’il s’agisse de l’intervention de Monsieur Jean-Louis Debré rappelant au gouvernement les lignes de la Constitution, intervention restée beaucoup trop confidentielle, ou les atteintes à la vie privée dont serait victime Monsieur François Hollande, je suis obligée de constater qu’en dépit de leur caractère déplorable ces événements sont corrélés à mon propre combat pour le respect de ma vie privée et l’application de la loi.

Rappel de la Constitution par les Sages Janvier 2014

Photos de «Closer»: François Hollande «examine des suites judiciaires» (Par 20minutes.fr | 20minutes.fr – il y a 4 heures)

POLITIQUE – François Hollande a «déploré profondément», ce vendredi auprès de l’AFP, «les atteintes au respect de la vie privée», et annoncé «examiner les suites, y compris judiciaires» à apporter à la parution du magazine Closer faisant état d’une relation entre lui et l’actrice Julie Gayet.

ClairSeg • il y a une seconde

L’arsenal légal qu’il va déployer pour se défendre sera-t-il plus efficace que les multiples plaintes restées sans réponse d’une citoyenne ordinaire dont la vie privée a été violée et salie par des membres du parti socialiste ? Claire Seguin Un Micro sous votre oreiller

Des révélations intimes gâchent la rentrée de François Hollande (Reuters – il y a 10 heures) par Elizabeth Pineau

PARIS (Reuters) – La liaison supposée entre François Hollande et l’actrice Julie Gayet, évoquée vendredi par un magazine, va brouiller la grande conférence de presse mardi à l’Elysée, dont le chef de l’Etat voulait faire un temps fort de sa rentrée politique.

ClairSeg • il y a une seconde

Le respect de la vie privée est un vrai sujet de rentrée pour la conférence de presse du Président de la République : il serait temps que le pouvoir s’attaque au problème et trouve le courage de régler les litiges en cours. Claire Seguin Un Micro sous votre oreiller

Avant la conférence de presse : les pistes de François Hollande (Publié le 11-01-2014 à 09h32 - Mis à jour à 09h32) Par Le Nouvel Observateur avec AFP.

Choix économiques et sociaux… Le chef de l’Etat doit donner une nouvelle impulsion au quinquennat alors que la conférence sera parasitée par les révélations sur sa vie privée.

ClairSeg • il y a une seconde

Qui osera lui poser la question de la responsabilité des socialistes dans la multiplication des atteintes à la vie privée dont sont victimes bien d’autres citoyens que lui ?! Claire Seguin Un Micro sous votre oreiller

Commentaires mis en ligne ce dimanche 12 janvier 2014 sur Yahoo, LePoint et Lefigaro.fr :

Christiane Taubira veut révolutionner la justice du quotidien (Propos recueillis par Thibault Raisse | LeParisien.fr – il y a 30 minutes)

C’est une réforme qu’on n’attendait pas. Et la première depuis bien longtemps qui s’attache à revoir la justice du quotidien. Christiane Taubira a clos samedi un débat de deux jours consacré à la justice du XXIe siècle, donnant le top départ à la réforme du même nom. Le projet, qui s’appuie sur les conclusions rendues par quatre groupes de travail composés de professionnels du monde judiciaire, vise à simplifier l’accès aux tribunaux, clarifier le travail des juges et accélérer les procédures.

ClairSeg • il y a une seconde

Améliorer le système judiciaire pour le rendre plus accessible aux citoyens me semble une nécessité mais la Justice ne fera aucun progrès si elle ne retrouve pas son indépendance pleine et entière, libre de toute sujétion politique. Claire Seguin Un Micro sous votre oreiller

Christiane Taubira veut repenser la globalité du système judiciaire (Reuters – il y a 3 heures)

Reuters/Reuters – Dans une interview au Parisien Dimanche, Christiane Taubira annonce vouloir mettre en route une réforme de l’ensemble du système judiciaire.

ClairSeg • il y a une seconde

Ce serait l’occasion de faire enregistrer et de traiter la globalité des plaintes que j’ai déposées auprès du parquet de Lille sans jamais obtenir aucune autre réponse que des menaces de la police ! Claire Seguin Un Micro sous votre oreiller

Réforme de la justice : Christiane Taubira détaille les premières pistes  (Le Point.fr – Publié le 12/01/2014 à 09:22 - Modifié le 12/01/2014 à 15:28)

Dans un entretien accordé au quotidien « Le Parisien », la garde des Sceaux assure vouloir « repenser le système judiciaire dans sa globalité ».

ClairSeg •  Rendre la Justice à la Justice…

La réforme de la Justice devrait commencer par le rétablissement de son indépendance vis-à-vis des politiques et l’application de la loi, pour tous, de façon égalitaire. Qu’est-ce qu’une Justice qui menace les plaignants ou leur demande de retirer leur plainte lorsque celle-ci met en cause un ministre ? Le problème actuel de la Justice est plus grave qu’un problème de gestion des dossiers ! Il s’agit d’honnêteté, de rigueur morale et de démocratie… Claire Seguin Un Micro sous votre oreiller

Taubira veut « repenser le système judiciaire »  (Lefigaro.fr avec AFP mis à jour le 12/01/2014 à 10:10)

La garde des Sceaux, Christiane Taubira, explique faire « le pari de l’intelligence collective » à propos de la réforme de l’organisation judiciaire qu’elle souhaite mettre en route avant juin 2014 pour rapprocher la justice du citoyen.

ClairSeg •

Le service rendu au citoyen, ce serait, avec beaucoup de simplicité, d’enregistrer les plaintes déposées et de les traiter ! Sans permettre aux politiques d’intervenir dans le processus ! Claire Seguin Un Micro sous votre oreiller

Deux mille quatorze

 

Ambassade de France, Athènes.

Ambassade de France, Athènes.

Voilà une date que j’aurais aimé ne pas avoir à insérer dans la chronologie de mon blog. 2014 ou trente ans de torture morale, de manipulation et de persécution depuis l’obtention de mon baccalauréat en 1984. Après sept années de vain combat depuis ma démission de l’Education nationale en 2007, à un âge où il est dorénavant impossible de retrouver un semblant de vie de femme, je considère l’Etat français comme un Etat assassin. Je considère la police européenne  comme une police complice de l’Etat français assassin. Et j’estime que l’Amérique du Nord, Etats-Unis et Canada compris, est responsable à part entière de la fascisation avancée de l’Europe communautaire néolibérale.

De la réalité orwellienne de notre monde contemporain, je fais chaque jour un peu plus l’expérience. A Athènes, où les calomnies sont orchestrées par la communauté française. Mais aussi à l’étranger, partout ailleurs où je puis me trouver, et en quasi simultanéité avec mes déplacements – comme en France. Je suis sidérée de constater à quel point la police persécutrice peut trouver des relais dans la société civile : contrôleurs des trains, transporteurs, épiciers, petits commerçants, hôteliers… Il y a quelques jours, un hôtelier italien a tenu à me faire remarquer, le sourire aux lèvres, et bien que je me sois gardée de tout commentaire, que la présentation d’une pièce d’identité exigée pour la location d’une chambre n’était pas une exigence de sa part mais une obligation légale à laquelle il était tenu : il devait, de façon quotidienne, rendre compte par informatique des coordonnées et des numéros de passeport de ses clients.

A quoi sont tenus les contrôleurs de trains ? Et les employés de supermarchés qui soupirent sur mon passage en prenant un air indigné ? Lorsque l’on se souvient que les chemins de fer ont fourni un contingent non négligeable de résistants pendant la seconde guerre mondiale, et qu’ils s’en flattent, on ne peut qu’être écœuré par la surveillance policière qu’exercent aujourd’hui certains agents dans les trains… En 2014, un femme salie et ridiculisée par la police fasciste a moins d’humanité qu’un juif ou un communiste des années 1930… Pourquoi l’Europe vertueuse, pour l’édification de ses populations, ne fait-elle pas le procès du monstre que je suis supposé être ?…

Commentaires mis en ligne sur Yahoo les 4 et 5 décembre 2014 :

Samedi 4 janvier 2014 :

François Hollande, un président responsable ou à la botte du Medef?  (Par LEXPRESS.fr | L’Express.fr – il y a 4 heures)

Le « patron des patrons » Pierre Gattaz se dit « satisfait » du pacte de responsabilité proposé par le président dans un entretien publié par Le Monde ce samedi. L’ennemi de la finance est-il devenu l’ami des patrons?

ClairSeg  •  il y a 2 minutes 37 secondes 

François Hollande retourne sa veste. Si seulement il pouvait aussi changer de politique sur les droits humains fondamentaux qu’il refuse toujours à certains citoyens… sans avoir non plus le courage de le revendiquer ! Claire Seguin Un Micro sous votre oreiller

Dimanche 5 janvier 2014 : 

Sondage : seuls 31% des Français jugent François Hollande compétent – (LeParisien.fr/Eric Hacquemand)

Les Français le trouvent sympathique, mais cela ne suffit pas. Dans notre sondage exclusif BVA, le président est jugé très sévèrement sur ses compétences et ses qualités. François Hollande commence 2014 comme il a fini 2013 : en plein marasme. Et ce n’est pas sa dernière prestation des vœux télévisés, jugée durement par les Français selon notre sondage exclusif BVA, qui lui apportera un peu de baume au cœur.

ClairSeg  •  il y a 2 heures 19 minutes 

Et moi, je commence 2014 comme j’ai fini 2013 : en plein marasme, grâce à François Hollande. Je ne demanderais rien de mieux que d’arrêter de lui casser du sucre sur le dos, à ce pauvre homme, mais pas au sacrifice des droits humains fondamentaux qu’il me refuse !… Claire Seguin Un Micro sous votre oreiller

François Hollande jugé « sympathique » et pourtant impopulaire  (Reuters – il y a 1 heure 10 minutes)

PARIS (Reuters) – Une majorité de Français jugent François Hollande « sympathique » mais ont néanmoins une mauvaise opinion du chef de l’Etat, selon un sondage BVA publié par Le Parisien Dimanche.

ClairSeg • il y a une seconde

Sympathique, c’est vite dit ! Il a l’air placide comme un verre de lait, à première vue, mais je le crois aussi cynique que bien d’autres politiciens ! Claire Seguin Un Micro sous votre oreiller

C’est Hollande que François Hollande doit simplifier  (Par Slate.fr | Slate.fr – sam. 4 janv. 2014)

Le choc de simplification, François Hollande devrait d’abord et avant tout l’appliquer à lui-même. Comment cet homme peut-il tant aimer l’ambiguïté? Il reste un mystère.

ClairSeg • il y a une seconde

Il est si glissant, si fuyant, si insaisissable devant ses responsabilités qu’on voudrait pouvoir lui faire subir la technique de l’œuf de Colomb, pour lui apprendre à se tenir et à marcher droit… Claire Seguin Un Micro sous votre oreiller

Qui veut serrer la main de François Hollande ? le nouveau buzz !  (marieclaire – ven. 3 janv. 2014)

Ah! la presse étrangère n’est pas toujours tendre en ce qui concerne la France, et en particulier François Hollande. Avec la dernière pique en date, et première pour 2014, le montage par le quotidien néerlandais Volkskrant des poignées de main ratées du chef d’état français !

ClairSeg • il y a une seconde

Le ridicule était la trouvaille du Parti socialiste, l’arme fatale mais morale qui allait sauver la démocratie ! Mais lorsque l’arme se retourne contre son inventeur, on ne voit plus que l’enfariné et sa naïve confiance dans ses tours d’escamotage et ses petites blagues. Claire Seguin Un Micro sous votre oreiller.




Le site (bêta) de Kinanda ... |
Benin News |
akdv |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Syndicat CFTC de l'Insertion
| movin'
| Justice et liberté