• Accueil
  • > Archives pour le Samedi 16 novembre 2013

Archive journalière du 16 nov 2013

Désespoir du matin : François Sarkobry et la doublure.

Désespoir du matin : François Sarkobry et la doublure. bonnet-a-plumes-108x150

Bonnet à plumes

Pour remonter au combat, j’ai choisi le Bonnet à plumes : à porter façon guérillero, après avoir plumé la bête, pour ne pas finir en pigeon du poulet, ad aeternam. Le bonnet orange est celui des amateurs de poney. Il m’aurait fallu un Centaure pour relever le défi que je me lance. La concurrence est rude par les temps qui courent. Hélas l’espèce semble en voie de disparition parmi les Défenseurs des Droits de l’Homme.

Que faut-il faire pour se faire entendre dans cette cacophonie de bonnets verts, rouges, et autres énervés ? La France semble au bord du chaos et regarde en arrière au lieu de chercher à franchir les obstacles. Déçue par François Hollande, elle semble oublier qu’elle l’a élu en guise de doublure, parce qu’elle n’en pouvait plus de Sarkozy, et parce qu’elle ne voulait pas d’Aubry. Ni Sarkozy, ni Aubry ne seront un recours.

La gauche, au lieu de s’enfermer dans le déni, pourrait peut-être  se demander aussi comment elle a pu en arriver là. Et comment la gauche du Parti socialiste peut aujourd’hui s’identifier à la figure de Martine Aubry, à laquelle Mathieu Deslandes, rédacteur en chef adjoint de Rue89, reconnaît pourtant une parenté avec François Hollande : « Idéologiquement, Hollande et Aubry sont assez proches. Tous deux tendance deuxième gauche, tous deux Européens convaincus. Tous deux des enfants de Jacques Delors  ̶  elle au sens propre, lui au sens politique, héraut des clubs Témoin et directeur de campagne en puissance ». Ce serait « Papa Delors et la querelle de l’héritage » qui expliquerait  « Pourquoi Martine Aubry ne peut pas encadrer François Hollande »(1).

Voilà un mur difficile à dépasser pour un cavalier de la Gauche française. Certes Monsieur Delors paraît inattaquable « sur la morale » : c’est un bon catholique, auquel la bourgeoisie lilloise réserve ses standing ovations lorsqu’elle l’accueille à Notre-Dame-de-la-Treille, et il a consacré sa vie au personnalisme d’Emmanuel Mounier… Mais la gauche qu’il incarne ne semble-t-elle pas un peu floue ?

La plume au bonnet, me voilà à nouveau bien en selle sur mon cheval de bataille. Il est compréhensible qu’avec un tel héritage, Martine Aubry ait appris à surveiller son langage, et puisse s’indigner des négligences de François Hollande auquel elle déclare avec reproche : « Ça me gêne toujours quand un homme de gauche utilise des mots de la droite » (2). Mais son masque est-il aussi « insondable » (3) qu’on le prétend ?

Pour faire tomber les masques, je propose à mes lecteurs d’oser poser aux membres du gouvernement (ou à Sarkozy…) des questions ahurissantes, propres à les faire hennir :

-       Le combat de Claire Seguin, la femme qui a enfariné François Hollande, est-il un sujet tabou ?

-       Y a-t-il un rapport entre le lynchage médiatique de Claire Seguin, la femme qui a enfariné François Hollande, et celui de DSK ?

-       La clientèle socialiste réclame-t-elle la mort de Claire Seguin ?

A défaut de faire tomber (de rire) le gouvernement, le simple fait de placer mon nom sera, on peut en être sûr, désagréable pour vos interlocuteurs. De quoi leur donner du crin à retordre, à défaut de grain à moudre…

Notes :

1.    « Pourquoi Martine Aubry ne peut pas encadrer François Hollande », Mathieu Deslandes, rédacteur en chef adjoint de Rue89, 19/05/2011, en ligne.

2.    « Aubry : « Quand c’est flou, c’est qu’il y a un loup ».», L’Express, 13/10/2013, en ligne.

3.    « Après l’affaire DSK, Aubry se dit inattaquable « sur la morale »», Mathieu Deslandes, rédacteur en chef adjoint de Rue89, 19/05/2011, en ligne.

En ce qui concerne la typologie des bonnets en cours d’usage, je me suis reportée à un article du Nouvel Observateur du 09/11/2013 sur la Crise sociale : « Bretons, Manif pour tous, policiers, poney… A chacun son bonnet. Les bonnets rouges bretons ont créé un nouveau symbole. Et d’autres s’en emparent », en ligne (à consulter pour les explications de détail). Les bonnets sont ainsi répertoriés : 

  • Un bonnet bleu : si vous êtes un policier
  • Un bonnet blanc : contre les nouveaux rythmes scolaires
  • Un bonnet rouge : contre le « matraquage fiscal » (et aussi l’écotaxe)
  • Un bonnet rose : si vous êtes de la Manif pour tous
  • Un bonnet orange : si vous voulez continuer à faire du poney
  • Un bonnet vert : si vous êtes un usager des transports en commun
  • Un bonnet jaune : pour une réforme de la Sécu
  • Un bonnet noir : si vous n’aimez pas les loups.

Commentaires laissés en ligne sur Yahoo, ce matin :

Les Français pour un changement de Premier ministre, selon BVA (Reuters – il y a 22 minutes ) 

ClairSeg  •  il y a 1 seconde 

« Contre les mensonges de la classe politique, je propose le Bonnet à plumes… Claire Seguin Un Micro sous votre oreiller »

Sarkozy met en garde contre le «repliement idéologique» (Par Huet, Sophie / LeFigaro.fr – il y a 15 heures) 

ClairSeg • il y a 1 seconde

« Non au Comeback des mensonges politiques ! Pour les combattre, je propose le Bonnet à plumes ! Claire Seguin Un Micro sous votre oreiller »

Commentaire laissé en ligne sur Yahoo, ce soir :

Têtes de liste PS aux européennes : Désir, Peillon… et des surprises (LeMonde.fr Il y a 37 minutes)

ClairSeg • il y a 1 seconde

Il n’y a plus qu’une chose qui les intéresse au PS ! Les élections ! Mais avec une politique du mensonge sur tous les fronts, ils vont les perdre ! Contre les mensonges politiques, le Bonnet à plumes ! Claire Seguin Un Micro sous votre oreiller




Le site (bêta) de Kinanda ... |
Benin News |
akdv |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Syndicat CFTC de l'Insertion
| movin'
| Justice et liberté