• Accueil
  • > Archives pour le Vendredi 2 mars 2012

Archive journalière du 2 mar 2012

Protestation : Enfarinage de Monsieur François Hollande à Paris.

Lorsque j’ai su que Monsieur François Hollande comptait aller signer le 1er février 2012 le contrat de lutte contre le mal-logement  proposé par la Fondation Abbé  Pierre, mon sang  n’a fait qu’un tour.  Cet homme qui protège la bourgeoisie lilloise cherchant à me voler mon appartement, cet homme qui contribue à me faire vivre depuis plus de trois ans dans un taudis, cet homme qui cherche en ce moment à me faire jeter à la rue, cet homme  irait prétendre, avec effets de manches, qu’il est bien du côté des mal-logés ? Je me suis sentie dans l’obligation de souligner son hypocrisie par un geste symbolique et sans danger, mais spectaculaire.

L’enfarinage de Monsieur Hollande a été un vrai succès.

Mais je trouve la facture un peu lourde à payer. Placée en garde à vue le temps que Monsieur François Hollande décide qu’il ne porterait pas plainte, j’ai ensuite été hospitalisée d’Office par le Préfet de Police de Paris, …et je le suis toujours depuis plus d’un mois, après avoir été transférée à Lille. Je me demande quel est le prix à payer pour les « entarteurs » que l’on voit très souvent à  la télévision jeter une tarte à la  crème à la tête d’une personnalité.

Pour ma part je me considère comme une prisonnière  politique.

Les journées d’enfermement qu’on m’impose n’en sont pas moins longues. J’envisageais depuis plusieurs mois de placer ce blog en mode « Pause ». L’occasion en est donnée puisque je suis privée de mouvement et que je vis recluse. Mes deux permissions de quelques heures des 1er et 2 mars 2012 étaient les premières après un mois d’incarcération arbitraire. Je savais que mes adversaires seraient sans scrupule, mais j’espérais que quelques-uns, parmi ce peuple de France, que j’aimais tout autant pour sa culture, ses valeurs de loyauté, son goût de la justice que pour la beauté de ses territoires, réagiraient devant une telle injustice. J’ai reçu beaucoup de quolibets.

L’essentiel de ce que je pouvais dire sur ma situation a été dit. Ceux qui aiment la justice, ceux qui voudraient en savoir plus, devraient réclamer un procès. Et j’attire l’attention de mes lecteurs sur le fait que j’ignore moi-même ce qui m’est reproché. Je me souviens encore du rire de gorge, très déplaisant, qu’avait eu un jour mon professeur de philosophie, en 1983-1984, alors qu’elle assurait nos cours de terminale, à propos de la calomnie : « Ce qu’il y a de terrible dans la calomnie, disait-elle, c’est qu’il en reste toujours quelque chose… » C’est ce que fait dire aussi Albert Camus à la « Peste hurlante » :  » Une bonne peste vaut mieux que deux libertés ! Déportez, torturez, il en restera toujours quelque chose » !  (Albert Camus, L’État de siège, Gallimard, 1948; Coll. Folio-Théâtre, 1998, p. 17).

Aucun membre ou sympathisant du parti socialiste ne pourra plus prétendre de ne pas avoir été  informé.

Je remercie tous ceux et toutes celles qui m’ont laissé un message et j’espère pouvoir les lire tous si la possibilité matérielle me le permet.  Le blog reste en fonction. Mais je tiens à rappeler que je ne présente toujours  aucun syndrome de Stockholm.

Protestation : Enfarinage de Monsieur François Hollande à Paris. FARINE-300x211

François Holllande enfariné




Le site (bêta) de Kinanda ... |
Benin News |
akdv |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Syndicat CFTC de l'Insertion
| movin'
| Justice et liberté