La vie comme elle va

 Le mur des indignations, Lille 2011.  Le mur des indignations, Lille, 4 juin 2011.

Les difficultés qui s’accumulent n’entament en rien ma détermination. Après un temps consacré à l’écriture, je suis retournée aujourd’hui distribuer dans les rues mes petits papiers pour rappeler aux Lillois que mon combat n’est pas terminé.

Les Indignés qui ont investi la place Richebé ont ouvert un mur des indignations. Je  suis donc allée cet après-midi placer mon carton parmi les autres avant de commencer ma distribution. La chaleur était estivale, si ce n’est espagnole. La GayPride arrivait à la République tandis que je m’insérais dans la foule, au coeur de l’effervescence.

Seule au milieu des rassemblements, mais portée par une ambiance festive, je me suis battue pendant près de deux heures pour faire entendre ma voix parmi les autres, tandis que le défilé poursuivait son parcours sur le boulevard de la Liberté.

Les Indignés, Lille 2011.   Les Indignés, Lille, 4 juin 2011.

Gaypride, Lille 2011.   GayPride, Lille, 4 juin 2011.

0 Réponses à “La vie comme elle va”


Les commentaires sont fermés pour l'instant.



Le site (bêta) de Kinanda ... |
Benin News |
akdv |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | movin'
| Le Jardin d'Ethan - Ve...
| Justice et liberté