Respect ?

Les Rencontres de Rennes, qui auront lieu du 13 au 15 avril 2011, se proposent comme thème de réflexion : « Respect ! Un nouveau contrat social. Ouvrons le débat ».

Je reproduis ici la contribution que j’ai laissée sur le site du Forum Libération (sans commentaire).

Question 1 : Le manque de respect, d’égard, de considération est, pour beaucoup, un des problèmes majeurs de notre société d’aujourd’hui. Partagez-vous ce sentiment ?

Oui, complètement.

Oui, assez.

Non, pas vraiment.

Non, pas du tout.

Question 2 : Pouvez-vous expliquer en quelques lignes votre réponse ?

Depuis des années je vis une situation de non-respect de mes droits humains les plus élémentaires : non respect de mon intimité, non respect de ma sexualité, non respect du secret médical ou bancaire, non respect du droit pour tous à la justice ou aux soins médicaux, non respect de ma liberté fondamentale à m’insérer dans mon pays comme à le quitter… J’ai monté un blog : « Un micro sous votre oreiller » où j’essaie de me défendre mais lui-même est sous surveillance…

Question 3 : Pouvez-vous décrire une raison ou une situation dans laquelle vous trouvez qu’on ne vous a pas respecté ?

Actuellement, l’absence complète de respect la plus douloureuse est celle que j’endure de la part de la Justice qui classe mes plaintes sans enquête et de plus en plus vite depuis que j’accumule des preuves… Mais il y a aussi un non-respect au quotidien : par exemple, il y a un mois, j’ai eu besoin de consulter un médecin. Il a ricané tout le long de la consultation, ne m’a apporté aucun des soins dont j’avais besoin, s’est permis de me tutoyer, et s’est déclaré mon médecin traitant sur le formulaire informatique alors que je lui avais signifié trois fois, et de façon argumentée, que je n’acceptais pas qu’il se déclare mon médecin traitant.

Question 4 : Quand on parle de respect, qu’est-ce que cela évoque principalement pour vous ?

Quand on me parle de respect, cela m’inspire deux sentiments : 1) de la colère : la culture française confond gentillesse et respect et fait souvent passer pour du respect ce qui n’est qu’une « gentillesse » de façade, des propos mièvres et souriants qui servent à masquer l’hypocrisie et la férocité des transactions, au mépris de la relation humaine. Je te roule dans la farine, mais avec un mot gentil. Le respect n’a que faire de la gentillesse si celle-ci ne vient pas du coeur : il est fait de justice, de goût pour la vérité, de tolérance, et peut se montrer sévère; 2) de la déception : j’ai cru longtemps que mon pays était le « champion » de valeurs humanistes telles que le respect d’autrui ou les droits de l’homme, et j’ai le sentiment d’avoir été trahie.

Question 5 : Selon vous, quelles actions ou quelles réformes permettraient de développer des valeurs de respect dans notre société ?

Le corpus législatif français est certainement l’un des mieux dotés en ce qui concerne les valeurs de respect du citoyen : mais il n’est pas appliqué avec justice. Je pense que les seuls moyens actuels de développer des valeurs de respect dans notre société seraient de lutter contre la corruption et le clientélisme qui créent dans la société une citoyenneté à deux vitesses : ceux qui trouvent des appuis, parfois très injustes, voire malhonnêtes, dans des réseaux de sociabilité (paroisse de quartier, parti politique, association caritative ou humanitaire, administration…), et les autres qui se sentent de ce fait doublement exclus. Le respect est impossible si l’Etat n’impose pas d’abord les mêmes lois et les mêmes règles pour tous, quels qu’ils soient.

Votre avis

J’ai découvert Les Rencontres de Rennes et le thème 2011 dans la presse. Et je ne pouvais que réagir au terme de « Respect ». Depuis des mois je me bats pour faire connaître grâce à mon blog, « Un micro sous votre oreiller », le non-respect  de mes droits humains les plus élémentaires. Je connais aussi la capacité des Français à développer des argumentaires conceptuels « bétonnés » sur des notions abstraites telles que le respect. J’aimerais que pour une fois quelqu’un ait le courage de soulever le cas problématique de Claire Seguin, et de repenser la notion de respect hors des sentiers battus et sécurisés du prêt-à-penser.

0 Réponses à “Respect ?”


Les commentaires sont fermés pour l'instant.



Le site (bêta) de Kinanda ... |
Benin News |
akdv |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Syndicat CFTC de l'Insertion
| movin'
| Justice et liberté